Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Lebel Mle 1886 M93

France

Fusil

Le fusil Lebel entra en service dans l'armée française en 1886. Le colonel Nicolas Lebel était en charge d'apprendre aux recrues comment se servir de cette arme au Camp de Châlons, on donna donc son nom au fusil (bien que le colonel était contre cette idée car il n'avait pas participé au développement technologique de l'arme).

C'était le premier fusil à chargeur du monde à être produit en masse. Il apportait une autre innovation : il utilisait la poudre sans fumée nommée Poudre B, inventée par l'ingénieur Paul Vieille (les fusils du XIXe siècle utilisaient alors la poudre noire et dégageaient beaucoup de fumée lorsqu'ils faisaient feu, ce qui gênait énormément les soldats et nuisait aux manoeuvres). Elle avait également l'avantage d'être beaucoup plus puissante et permettait donc d'utiliser des cartouches de plus petit calibre, plus précises et plus efficaces.

Lebel Mle 1886 M93

Lebel Mle 1886 M93

Cette poudre B fut ensuite remplacée par la cordite inventée par Alfred Nobel en 1887 (elle était plus puissante et plus facile à manipuler que la Poudre B). Ce fusil est considéré par beaucoup comme le premier vrai fusil moderne. On le modifia légèrement en 1893, ce qui lui valut l'appellation "Mle 1886 M93". Il fut le principal fusil français lors de la Grande Guerre et les soldats appréciaient sa robustesse et sa précision.

Malheureusement, son statut historique n'arrangea en rien le fait qu'il était totalement dépassé en 1940 (notamment par sa longueur, son poids et l'utilisation des lame-chargeurs par les autres fusils) . Malgré le fait que le Berthier Mle 07-15 M16 le remplaça en tant que fusil principal de l'armée française dès 1916, on le retrouva chez les troupes de réserve, à l'arrière et chez les gardes routiers en 1940.

Une version pour tireur d’élite fut produite au cours de la Première Guerre mondiale, avec l’utilisation des lunettes APX mle 1916 et APX mle 1917. La version dotée de la lunette APX mle 1921 équipa certains tireurs en 1940.


Spécifications techniques
Fonctionnement Manuel
Calibre 8 mm
Munition 8x50 mm R
Cadence de tir 12 coups/min
Capacité Magasin tubulaire de 8 cartouches
Portée Pratique : 400 m / utile : 2 400 m / max : 4 200 m
Masse 4,18 kg
Longueur 1 307 mm
Longueur du canon 800 mm
Vitesse initiale 720 m/s