Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




3,7 cm Pak 35/36

Allemagne

Canons antichar

Dès 1925, Rheinmetall se mit au travail pour construire un Panzerabwehranone (en abrégé : "Pak") ou canon antichar. La production du "3,7 cm Pak 35/36" débuta en 1928 et fut d'abord orienté pour être tracté par des chevaux, l'artillerie allemande étant alors majoritairement hippomobile. Dès l'arrivée au pouvoir du NSDAP, en 1933, la demande pour ce canon fut grandement augmentée, ainsi que la cadence de production. En 1934 fut mise en service la version avec des roues en acier, prévue pour être tracté par des camions légers. Ce canon fit ses preuves durant la Guerre Civile Espagnole mais eu de graves problèmes en 1940. En effet, les blindages des chars alliés (en particuliers des chars français) résistaient sans problème aux petits obus de 37 mm du Pak 35/36.

Lors de l'opération Barbarossa, en 1941, il se révéla totalement inefficace contre les chars moyens et lourds soviétiques. Le concept du Pak 35/36 fut cependant largement copié à l'étranger, donnant naissance aux Type 97 japonais, Cannone contracarro da 37/45 italien, 37 mm Rheinmetall hollandais et Antitank Gun M3 américain.

D'abord prévu pour être hippomobile, ce canon fut modifié pour pouvoir être tracté par des véhicules automobiles dans les années 30.

D'abord prévu pour être hippomobile, ce canon fut modifié pour pouvoir être tracté par des véhicules automobiles dans les années 30.

Spécifications techniques
Calibre 37 mm
Poids du projectile 0,354 Kg
Portée maximale 7 000 m
Masse 440 Kg en déplacement et 328 Kg en action
Longueur 1,665 m
Élévation -8 ° à 25 °
Pénétration de blindage 38 mm à 365 m
Rotation 59 °
Vitesse initiale 760 m/s