Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie

10,5 cm Kanone 18 et 18/40

Allemagne

Canons

Dès 1926, Krupp et Rheinmetall se mirent à développer un nouveau canon de 105 mm, mais les troupes ne virent les premiers modèles qu'en 1934. Ce nouveau canon fut baptisé : "10,5 cm K18" et devait devenir la nouvelle pièce d'artillerie moyenne standard allemande. Le calibre de 105 mm n'était pas le meilleur choix pour ce rôle, en effet, les obusiers de 15 cm étaient à peine plus lourds et tiraient des obus plus puissant pratiquement aussi loin. Autre défaut : ce canon avait été prévu pour être remorqué par des chevaux, mais son poids le rendait très dur à transporter et il fallait le séparer en plusieurs morceaux, bref, un cauchemar logistique.

Les Allemands décidèrent en 1941 d'augmenter la portée du K 18 en allongeant son tube, passant d'un L/52 à un L/60, ce nouveau modèle fut baptisé : "10,5 cm K 18/40". Il fut par la suite rebaptisé "10,5 cm sK 42" (pour "schwere Kanone" ou "canon lourd"). Étant donné les problèmes logistiques de la série des K 18, ils furent presque tous transférés au Mur de l'Atlantique où leur longue portée en fit d'excellents canons côtiers.

Un 10,5 cm K18 abandonné dans le désert avec, en arrière plan, un canon anti-aérien de 8,8 cm.

Un 10,5 cm K18 abandonné dans le désert avec, en arrière plan, un canon anti-aérien de 8,8 cm.

Spécifications techniques du K 18
Calibre 105 mm
Poids de l'obus 15,14 Kg
Portée maximale 19 075 m
Masse 6 434 Kg en déplacement et 5 624 Kg en action
Longueur 5,46 m
Élévation 0 ° à 48 °
Rotation 64 °
Vitesse initiale 835 m/s