Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Ordnance, QF, 3,7 in

Royaume-Uni

Canon anti-aérien lourd

Après la Première Guerre mondiale, la nécessité d'un canon anti-aérien de plus gros calibre se fit sentir. Malheureusement, l'Angleterre des années 20-30 ne consacrait que peu de budget au développement de nouvelles armes et il fallut attendre 1936 pour que Vickers produise son nouveau canon de 94 mm : le "Ordnance, QF, 3,7 in". Le canon lui-même est assez standard, mais son affût est un exemple de complexité. Ce canon devait d'abord être facilement déplaçable, voir même mobile, mais il ne put jamais l'être vraiment. Bien qu'ayant de meilleures performances que le vieux "Ordnance, QF, 3 in 20 cwt", ce canon n'était pas très apprécié des troupes car il était compliqué à installer et à utiliser.

Il servit également de canon antichar en Afrique du Nord, mais il était trop lourd et lent pour être pleinement efficace dans ce rôle. Les Allemands, qui en capturèrent un certains nombre à Dunkerque, le rebaptisèrent 9,4 cm Flak Vickers M.39(e) et s'en servir comme canon côtier, rôle qui lui convenait très bien. Ce canon servit dans l'armée britannique jusqu'à la fin des années 50.

Ici, une version statique du canon anglais de 3,7 in Mk II.

Ici, une version statique du canon anglais de 3,7 in Mk II.

Spécifications techniques du 3,7 in Mk III sur affût Mk III
Calibre 94 mm
Poids de l'obus 12,96 Kg
Plafond pratique 9 754 m
Masse 9 317 Kg en déplacement et en action
Dimensions Longueur totale : 8,687 m ; largeur : 2,438 m ; hauteur : 2,502 m ; longueur du tube : 4,7 m
Élévation 80 ° à -5 °
Rotation 360 °
Vitesse initiale 792 m/s