Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Dewoitine D-520

France

Chasseur monomoteur

Cet avion est le plus moderne de l'Armée de l'Air en mai 1940. Il est le plus rapide, le plus maniable et le mieux armé de toute l'aviation française. Cet appareil pouvait tenir tête au redoutable Messerschmitt Bf-109, certains pilotes allemands le trouvaient même supérieur (il était plus lent mais bien plus maniable que le "Messer"). En mai 1940, les usines de Toulouse arrivaient à en produire huit par jour, ce qui représente une formidable prouesse. Armés de cet appareils, les pilotes de l'Armée de l'Air eurent 108 ennemis abattus officiellement et 39 probables pour 26 appareils perdus. Ce score est d'autant plus impressionnant que rares furent les pilotes qui eurent plusieurs semaines pour s'entraîner sur cet appareil. Dès que leur assemblage était terminé, ils étaient envoyés sur le front. Si la France n'avait pas connue la défaite aussi rapidement, le D-520 aurait sûrement connu une carrière aussi glorieuse que le Spitfire britannique. Quelques mois de plus auraient suffit pour qu'il puisse s'illustrer...

Photo : http://avions.legendaires.free.fr

Dewoitine D-520

Dewoitine D-520

Spécifications techniques du D-520
Motorisation 1 Hispano-Suiza 12Y45 à 12 cylindres en V refroidis par liquide de 930 ch au décollage et 850 ch au niveau de la mer
Vitesse maximale 535 km/h à 5 000 m et 425 km/h au niveau de la mer
Vitesse ascensionnelle 720 m/mn; 6 000 m en 8 mn 59 s
Plafond pratique 10 250 m
Rayon d'action 1 150 km
Masse à vide 2 122 kg
Masse en charge 2 676 kg
Envergure 10,18 m
Longueur 8,75 m
Hauteur 2,57 m
Armement 1 canon Hispano-Suiza HS 404 de 20 mm à 60 coups tirant à travers le moyeu d'hélice et 4 mitrailleuses MAC 1934 M39 de 7,5 mm à 500 coups chacune dans les ailes