Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




North American B-25 Mitchell

États-Unis

Bombardier moyen

Les États-Unis avaient passé commande pour un bombardier léger en 1939 et après quelques prototypes, le B-25 entra en service en 1941. Il fut d'abord exporté en Grande-Bretagne (comme avion d'entraînement) et en U.R.S.S. (les Soviétiques en reçurent 870 exemplaires). Capable d'effectuer plusieurs type de mission, ce fut cet appareil que choisit le colonel Doolittle pour effectuer son raid sur Tokyo depuis un porte-avions, le 18 avril 1942. Les versions G et H (environs 1 000 exemplaires) avaient la particularité d'avoir un canon de 75 mm dans le nez, permettant de faire des attaques au sol. 4 318 B-25 furent produits (tous modèles confondus).

North American B-25 Mitchell

North American B-25 Mitchell

Photo : Martin Keenan

Spécifications techniques du B-25J
Équipage 6 hommes
Motorisation 2 Wright R-2600-29 de 1 850 ch chacun
Vitesse maximale 443 km/h à 4 570 m
Plafond pratique 7 620 m
Rayon d'action 2 050 km
Masse à vide 9 571 kg
Masse en charge 15 195 kg
Envergure 20,60 m
Longueur 15,54 m
Hauteur 4,80 m
Armement 13 mitrailleuses Browning calibre .50 (12,7 mm) et 1 815 kg de bombes en soute