Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Elefant (Ferdinand)

Allemagne

Chasseur de chars

Le plus puissant des engins anti-chars allemands au milieu de la guerre avec son canon de 88 mm L/71, supérieur à celui du Tigre. Sa construction avait été décidée pour tirer parti des châssis de la présérie de la version du Tigre, proposée par Ferdinand Porsche, auquel avait été préféré le projet Henschel.

Sa première action de guerre fut malheureuse : engagé contre de l'infanterie lors de la bataille de Koursk, il subit de lourdes pertes sans pouvoir démontrer ses qualités.

Avec un armement anti-personnel renforcé, ils se montrèrent redoutables dans leur rôle antichar pendant le reste de la guerre, notamment face à la tête de pont d'Anzio-Nettuno. Leurs effectifs fondirent cependant peu à peu, et il n'en restait que quatre en 1945. Ils combattirent encore près de Berlin lors de l'ultime offensive russe.

Deux Ferdinand tombés aux mains des Russes lors de la bataille de Koursk. L'impact de l'obus qui mit hors de combat le véhicule de droite est clairement visible.

Deux Ferdinand tombés aux mains des Russes lors de la bataille de Koursk. L'impact de l'obus qui mit hors de combat le véhicule de droite est clairement visible.

Spécifications techniques
Production 90 unités de avril 1943 à mai 1943
Motorisation 2 x Maybach HL 120 TRM de 600 Ch. / Conso: 833 litres aux 100 (réservoir de 950 litres)
Vitesse maximale 30 Km/h
Autonomie 114 Km
Équipage 6 hommes
Masse 65,0 tonnes / Pression au sol: 1.19 kg/cm²
Longueur 8,14 m
Hauteur 2,97 m
Largeur 3,38 m
Blindage Min: 30 / Max: 200 mm
Armement Canon Pak 43 L/71 de 88 mm ; 2 mitrailleuses MG 34