Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Tobrouk

Libye

Cité connue des historiens et des cinéphiles. Les premiers font référence à la bataille qui s’y déroula, les seconds au film « Un taxi pour Tobrouk », réalisé en 1961 par Denys de la Patellière avec, entre autres comédiens, Lino Ventura. Mais l’art dit « septième » sera ici délaissé au profit de l’aspect historique que revêt Tobrouk, ville de Libye en Cyrénaïque.

Chronologie des événements

Janvier 1941 : les Britanniques et les Italo-Allemands s’opposèrent pour s’octroyer Tobrouk. Il faut dire que l’enjeu était de taille : Il s'agissait du seul port de l’Afrique du Nord qui offrait des eaux profondes.

Britanniques à Tobrouk

Britanniques à Tobrouk

Le 21 janvier 1941, Sidi Barrani tomba aux mains des Alliés.

Février 1941 : Le 12, alors que les Italiens pouvaient être définitivement repoussés hors de la Libye, Churchill ordonna l’arrêt de l’offensive. L’armée italienne, repoussée jusqu’à El Agheila, appela à l’aide l’armée allemande. Hitler était alors indifférent au sort subi par le bassin méditerranéen, préoccupé par une perspective autrement plus grandiose : l’invasion de la Russie. Pourtant, il envoya l'un de ses meilleurs généraux, Erwin Rommel, en Libye. Celui-ci débarqua à Tripoli avec l’Afrikakorps le 14 février 1941.

Mars 1941 : Rommel passa à l’attaque. Il reprit El Agheila et Adjedabia. Pendant ce temps, des blindés se dirigeaient vers Tobrouk.


Avril 1941 : Les forces de l’Axe s’emparèrent de Benghazi (le 05 avril), de Derna (le 07 avril) et de Bardia (le 09 avril). Le printemps s’annonçait en même temps que la stabilisation du front dans la région du Marsa-Matrouh, en territoire égyptien. En zone allemande, une division canadienne résisait, bien qu’encerclée dans le port de Tobrouk. Une autre division, australienne cette fois, se replia derrière les lignes fortifiées de Tobrouk et repoussa les attaques allemandes avec l'aide de la division canadienne sus-citée. Le dernier jour du mois, le 30 donc, les Allemands lancèrent une offensive qui leur permit de progresser. Mais, cinq jours plus tard, sonna le glas de leur repli.

Mai 1941 : Tobrouk fut bombardée. Afin de secourir les assiégés, une opération baptisée « Brevity » est organisée, mais échoue.

Juin 1941 : Une seconde tentative de secours eut lieu, nommée cette fois « Battleaxe ». Ce fut un second échec.

Novembre 1941 : Depuis des mois, Britanniques et Allemands s’affrontaient. Ce furent des séries d’offensives et de contre-offensives qui étaient lancées de façon ininterrompues. La situation resta bloquée jusqu’au 18 novembre 1941 : ce jour-là, l’opération « Crusader » est lancée. Les forces anglaises étaient alors nettement supérieures à celles de l’Axe : 700 chars contre 300 et 700 avions contre 350. L’avancée fut de 600 km en moins de deux mois. Tobrouk était délivré.

Décembre 1941 : le 20, les Anglais stabilisèrent le front à une cinquantaine de kilomètres d’El Agheila. Le 30, Rommel y était cantonné et se retrouvait au point de départ de son offensive.

Cette campagne de Libye fit 18 000 victimes parmi les Alliés et 38 000 pour l’Axe.