Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Ploesti et Peenemünde

Roumanie et Allemagne

Ploesti se situe au centre des champs pétrolifères de la Roumanie et Peenemünde était une ville industrielle sur la côte balte de l'Allemagne (à l'est de Stralsund). Les troupes du général américain Spaatz (commandant de l'aviation américaine en Afrique du Nord) devaient détruire les installations de raffinage de pétrole de Ploesti, défendues par le maréchal Göring. Pour ce faire, les Alliés disposaient des bombardiers des 8e et 9e forces aériennes américaines, soit 178 B-24 Liberator (leur autonomie, 4630 km, leur permettait d'effectuer la mission en partant d'Afrique du Nord) et les Allemands disposaient de la chasse allemande et roumaine.

À Peenemünde, le maréchal de l'air Harris (chef du Bomber Command de la RAF) devait également affronter Göring pour détruire les sites d'essais et les centres de fabrication des fusées allemandes "V".

Fusée V2 sur le site de Peenemünde

Fusée V2 sur le site de Peenemünde

Pour ce faire, les Alliés engagèrent des escadres du Bomber Command, soit 597 Stirling et Lancaster. Leurs opposants disposaient de leur chasse et de la DCA.

Ploesti

Chaque appareil emportait avec lui 1 800 kg de bombes. Les bombardiers larguèrent leurs bombes à travers un épais nuage de fumée, ce qui réduisit grandement leur précision de tir, ils provoquèrent de nombreux incendies et mirent hors d'état plus de 40 % des installations. Cependant, 61 appareils furent abattus et les Américains déplorèrent la perte de 532 des leurs.

Bombardement allié à Ploesti

Bombardement allié à Ploesti

Peenemünde

Dans la nuit du 17 au 18 août 1943, le raid mené par la RAF endommagea sérieusement les installations allemandes, ce qui retarda la mise en service des V2.

Conséquence des importantes pertes en hommes et des faibles résultats obtenus, les Alliés organisèrent peu de raids comme ceux-ci, ils leur préférèrent les bombardements stratégiques. C'est dans cette perspective que les Alliés bombardèrent des objectifs pétroliers et des carrefours ferroviaires. Ces bombardements contribuèrent à faire chuter la production allemande de pétrole de 662 000 tonnes par mois en mars 1944, à 80 000 tonnes en février 1945.

Bombardement allié à Ploesti

Bombardement allié à Ploesti