Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Classe Trento

Italie, 1927

Croiseurs lourds

En 1920, l'Italie sortait du conflit avec des bâtiments anciens de faible valeur militaire. le traité de Washington avait fixé des normes pour les croiseurs lourds, et l'arrangement de huit pièces de 203 mm en tourelles doubles pour moins de 10 000 tonnes fut suivi par toutes les Nations qui les étudièrent et les mirent en chantier pendant les années 20. Les Italiens définirent les Trento dans le programme de 1924 comme des navires pour lesquels la rapidité primait, à l'instar des croiseurs de bataille.

Globalement, les Trento étaient rapides et peu protégés.

Globalement, les Trento étaient rapides et peu protégés.

Ils devaient échapper aux cuirassés grâce à celle-ci tout en constituant une menace pour les autres types de bâtiment du fait de leur armement. De ce fait, les Trento n'avaient que de la tôle standard comme protection, le blindage interne à la structure formait une "boîte" s'étendant de la seconde à la troisième tourelle principale. Les tourelles et le blockhaus de passerelle avaient droit en revanche à 100 mm.

Cette construction légère entraînait des vibrations excessives à pleine vitesse au niveau des mâts tripodes et donc des postes de direction de tir, défaut gênant qui fut éliminé par le renforcement de ces mâts et la pose de renforts qui firent tomber cette vitesse à 31-32 noeuds. Ils embarquaient deux hydravions, lancés depuis la catapulte de la plage avant, devant les tourelles, et hébergés dans le hangar situé juste devant la première tourelle. leur artillerie antiaérienne principale de 100 mm avait une efficacité toute relative car il s'agissait d'anciens canons pris aux autrichiens pendant la grande guerre, réadaptés à un affût spécifique mais de faible portée et cadence de tir. Ils furent remplacés par les nouveaux modèles en 1933. La DCA s'en passa de deux à l'arrière lors du réarmement de 1937, et des affûts doubles de 37 mm furent montés à la place.

Leur carrière d'active fut bien remplie, les deux navires participant à la bataille du cap Matapan, Le Trento participant à l'action de Calabre de juillet 1940, puis à la seconde bataille de la Grande Syrte en mars 1942 et fut coulé par le sous-marin HMS Umbra durant les opérations contre les convois vers Malte, le 15 juin 1942. Le Trieste, torpillé en novembre 1942 en escortant un convoi par l'HMS Utmost, parvint à regagner Messine avec plusieurs milliers de tonnes d'eau dans ses ponts. Il fut coulé par un appareil de la RAF dans la rade de Maddalena en Sardaigne le 10 avril 1943.

Spécifications techniques
Déplacement 10 340 t. standard -13 330 t. Pleine Charge
Dimensions 197 m long, 20,60 m large, 6,80 m de tirant d'eau
Machines 4 hélices, 4 turbines Parsons, 12 chaudières Yarrow, 150 000 cv.
Vitesse maximale 36 noeuds
Blindage Ceinture 70, pont 50, tourelles 100, blockhaus 100 mm
Armement 8 canons de 203 (4x2), 16 canons de 100 (8x2), 4 de 40 AA, 8 de 13.2 AA, 8 TLT 533 mm (4x2 flancs)
Equipage 780