Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Classe Soldati

Italie, 1939

Destroyers

L'amirauté décida que les Oriani/Maestrale formaient la meilleure base pour une construction en série de destroyers. Ce fut donc la classe Soldati, répartie en deux groupes, un premier comptant 12 navires, et un second 7. Les 12 premiers furent lancés entre 1937 et 1938, et les autres en 1941-42. Cependant l'un de ce second groupe ne fut ni lancé ni terminé, faute de métriels et d'hommes.

Le Carabiniere en 1942.

Le Carabiniere en 1942.

Ils conservaient pour l'essentiel touts le scaractéristiques des Oriani, y compris la coque, et arboraient des superstructures agrandies et sur certains un canon de 120 mm supplémentaire en position centrale, canon standard ou éclairant (mortier de 15 calibres au lieu de 50). L'armement AA était porté au début à 12 mitrailleuses de 13,2 mm, mais passa à 8 canons de 20 mm en affûts doubles, puis 10 à 12 en 1943. D'autres euren tleur banc arrière de TLT remplacé par 2 canons de 37 mm. De même, on les équipa de 4 mortiers ASM.

En opérations, ils prouvèrent leur efficacité, pouvant résister à des coups au but sans trop de dommages, mais très vulnérables aux attaques aériennes, du fait, comme pour les autres destroyers Italiens, d'une DCA trop faible en comparaison de celle des Allemands ou des Alliés. L'Artigliere fut coulé dès octobre 1940, 10 autres au total étant coulés en 1942-43. les survivants furent pour trois d'entre eux transmis à la France en 1948 (Duchaffault, Jurien de la Gravière, Duperré), 2 à l'URSS en 1949 (Z12 et Z20), et 2 reversés à la marine Italienne, restant en service après modernisation jusqu'en 1958-60.

En 1941, à la lumière des premiers engagements, l'amirauté travailla sur un nouveau type de destroyers destiné à entrer en service en 1943. Il s'agissait de la classe Commandante medaglie d'Oro, qui se caractérisait principalement par des dimensions accrues (120 mètres de long par 12,3 de large et 2900 tonnes à pleine charge), un bien meilleur armement AA (13 canons de 37 mm), des canons principaux de 135 mm au lieu de 120, en tourelles simples, et une coque à pont continu. 9 du premier groupe furent mis sur cale en 1942-43, mais aucun lancé avant que les Allemands ne s'en emparent. Ces derniers parviendront à faire reprendre leur construction, et lancèrent en 1944 le Commandante Margottini, qui resta inachevé et fut finalement plastiqué dans le port de la Spezia. Ils inspireront largement les destroyers Italiens d'après-guerre.

Spécifications techniques
Déplacement 1 690 t. standard -2 250 t. Pleine Charge
Dimensions 106,7 m long, 10,15 m large, 3,5 m de tirant d'eau
Machines 2 hélices, 2 turbines Belluzo/Parsons, 3 chaudières Yarrow, 48 000 cv.
Vitesse maximale 38 noeuds
Blindage Aucun
Armement 4-5 canons de 120 (2x2, 1x1), 12 de 13.2 AA, 6 TLT 533 mm (2x3), 2 mortiers ASM
Equipage 206