Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Seconde classe

Italie, 1915-21

Destroyers

La Flotte Italienne avait construit une cinquantaine de destroyers durant la première guerre mondiale. Une force non négligeable, et qui après de nombreuses années de service fut placée graduellement à la retraite anticipée. En réalité, au lieu d'être purement et simplement réformés, les plus récents, lancés à partir de 1915, et ceux construits au début des années vingt, trouvèrent à s'employer comme bâtiments de seconde classe dans les années 30. A la veille de l'entrée en guerre de l'Italie, ils furent rétrogradés au titre de "torpilleurs".

Le Rosolino Pilo en 1942.

Le Rosolino Pilo en 1942.

Il ne s'agissait pas de bâtiments de faible valeur militaire, bien au contraire. leur vitesse, leur armement, en faisait toujours des unités utiles dans bien des secteurs, notamment l'escorte. Ne participant jamais à de grandes opérations navales, ils servirent durant toute la guerre de navires d'escorte. Voici ces 34 navires; je renvoie à la flotte Italienne de la première guerre mondiale concernant leurs caractéristiques.

-Il s'agit d'abord de l'Insidioso de la classe Indomito (1913). Ce fut le seul de sa classe à ne pas être rayé des listes en 1937 ou coulé pendant la grande guerre. En réserve en 1938 et Perdant une cheminée, il fut réactivé d'abord comme cible pour les sous-mariniers à Pola, puis rapidement en escorteur dans l'adriatique, avec une DCA de 4 canons de 20 mm et deux mitrailleuses de 13.2 mm. Il servit ensuite d'escorteur de pleine mer contre les sous-marins. Sabordé en 1943 à Pola (armistice) il fut capturé et réarmé sous le nom de TA21 par la Kriegsmarine, gagnant une Flak constituée de 2 pièces de 102 mm, et 9 canons de 20 mm. Gravement endommagé par un avion anglais en août 1944, il fut coulé par un avion américain en novembre.

-Vient ensuite le grand destroyer Audace, le premier ayant été coulé en 1916 et le second transféré des Japonais, alors en construction aux chantiers de Yarrow en Grande-Bretagne. Ce bâtiment avait été réaffecté à la flotte en 1940, après avoir servi de navire de contrôle radio. Il y perdit ses tubes lance-torpilles et y gagna 20 pièces de 20 mm AA. Inactif en 1943 à Venise, il fut capturé par les Allemands et fut coulé au combat en novembre 1944 sous leurs couleurs en tant que TA 20, près de Zara, par deux destroyers Britanniques, les HMS Wheatland et Avon Vale.

-Les destroyers de la classe Pilo (8 unités, 1915), furent réarmés avec 2 canons de 102 mm, 6 canons AA de 20 mm, 4 mitrailleuses lourdes AA et gardant la moitié de leurs tubes lance-torpilles. Classés comme torpilleurs depuis 1929, ils servirent d'escorteurs. Le Nullo fut coulé en 1940, le Schiaffino en 1941 et le Bronzetti en 1945.

-Les destroyers des classes Sirtori (4 unités, 1917), et La Masa (8 unités, 1917-18-19), furent affectés aux même tâches. Très proche des Pilo, ils reçurent entre 6 et 8 canons de 20 mm AA. L'Acerbi fut coulé en 1941 par un avion de la RAF, les autres pour la plupart par des avions ou des bombes Allemandes, ou encore alliés lorsqu'ils furent capturés et utilisés par ces derniers.

-Les destroyers de la classe Generali (6 unités, 1921), très proche des La Masa, ils reçurent deux canons de 20 mm et quelques mitrailleuses supplémentaires. Ils furent tous coulés au combat, sauf le Cascino et le Montanari, sabordés en 1943 et 1944.