Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Classe Flutto

Italie, 1940

Submersibles

La classe Flutto fut la dernière classe de submerisbles Italiens de la guerre. Prévus pour une production en série, ils étaient calquées sur les Acciao conçus par Bernadis, ils étaient un peu plus grands et dotés de diesels plus puissants, leur donnant une meilleure vitesse. Il y eut 12 constructions mais seulement 7 mises en service. Parmi celles-ci, il y eut trois pertes au combat, et les autres se sabordèrent. Capturés en nov. 1943 par les Allemands et renommés UIT1-7 ils furent réparés, puis coulés en 1944.

Le Flutto en juillet 1943. Il fut coulé dans le détroit de Messine par trois vedettes lance-torpilles Britanniques.

Le Flutto en juillet 1943. Il fut coulé dans le détroit de Messine par trois vedettes lance-torpilles Britanniques.

Le Nautilo fut plus tard renfloué par les Yougoslaves qui le réparèrent et l'incorporèrent à leur marine après-guerre. Le Marea fut transféré à l'URSS en dommages de guerre, et le Vortice, survécut au conflit et fut utilisé dans des rôles divers jusqu'en 1951, puis réintégré comme navire-école de 1952 à 1967.

A partir du 13e mis en chantier, le Bario, la série était un peu plus grande (64,20 mètres de long et 4,93 de tirant d'eau), mais aucun des 14 programmé ne fut achevé. Seuls trois furent lancés en 1944, dont ceux saisis par les Allemands et renommés UIT7 à 14, mais aucun achevé avant la fin des hostilité et sabordés dans le chantier de CRDA, à Montfalcone.

Spécifications techniques
Déplacement 930 t. standard -1 093 t. Plongée
Dimensions 63,15 m long, 6,98 m large, 4,87 m de tirant d'eau
Machines 2 hélices, 2 diesels Fiat, 2 moteurs électriques CRDA, 2400/800 cv.
Vitesse maximale 16 noeuds surface / 8 noeuds plongée
Blindage Néant
Armement 1 canons de 100, 2 de 20 mm AA, 6 TLT 533 mm (4 proue, 2 poupe, 12 torpilles)
Equipage 50