Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Classe Ciclone

Italie, 1942-43

Torpilleurs

Dérivés des Pegaso de 1936-37, ces torpilleurs d'escorte entrèrent tardivement en service, peu avant l'armistice, et connurent surtout le feu aux mains des anciens alliés Allemands. L'Intrepido n'était pas terminé lors de l'armistice et se saborda, puis servit sous les couleurs Allemandes. 16 unités en tout virent le jour, avec quelques variations dans l'armement, six d'entre eux recevant une troisième pièce de 100 mm en position axiale centrale, derrière la cheminée. ces bâtiments étaient lents du fait d'une largeur et d'un déplacement plus importants que les Pegaso, mais leur autonomie était plus appréciable que celle des torpilleurs classes Spica et Ariete.

L'Aliseo, ( sept. 1942 ), transféré à la Yougoslavie en 1949.

L'Aliseo, (sept. 1942), transféré à la Yougoslavie en 1949.

Leur armement antiaérien augmenta sensiblement, la plupart des unités recevant 3 ou 4 canons de 20 mm supplémentaires, leur vitesse opérationnelle tombant alors à 12 noeuds. Pour cette raison, ils restaient uniquement employés à des tâches d'escorte. leur autonome redevenait réduite par rapport aux Pegaso, et leur vulnérabilité restait patente: Certains furent coulés par des vedettes lance-torpilles Américaines.

Spécifications techniques
Déplacement 910 t. standard -1 625 t. Pleine Charge
Dimensions 87,75 m long, 9,9 m large, 3,77 m de tirant d'eau
Machines 2 hélices, 2 turbines Tosi, 2 chaudières Yarrow, 16 000 cv.
Vitesse maximale 26 noeuds
Blindage Aucun
Armement 2 canons de 100 mm, 8 canons de 20 mm AA (4x2), 4 LC, 4 TLT 450 mm (2x2)
Equipage 177