Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Shinano

Japon, 1944

Porte-avions

La reconversion du plus puissant navire de guerre de tous les temps en porte-avions allait donner le plus grand porte-avions de la Seconde Guerre mondiale. Le Shinano, avec ses 72 000 tonnes à pleine charge dépassait même le USS Midway, lancé en 1945, pourtant plus long de 24 mètres. Ce dernier ne déplaçait "que" 59 000 tonnes. Troisième unité de la classe Yamato, sa construction avait été suspendue en décembre 1941.

Le Shinano en novembre 1944.

Le Shinano en novembre 1944.

En juin 1942, les pertes de Midway incitèrent le commandement à le faire transformer en porte-aéronefs. Les travaux commencèrent à ce moment et le Shinano fut lancé en octobre 1944 et achevé un mois plus tard, un véritable tour de force. Son hangar principal unique était servi par deux ascenseurs, et était blindé. Le pont du hangar était celui de la coque initiale du cuirassé, qui conservait intégralement son blindage initial. Sa capacité d'emport totale était de 100 appareils, mais 70 étaient utilisables, les autres gardés en réserve, et seulement 47 réellement opérationnels pour son propre groupe aérien: Il devait remplacer les pertes des autres porte-avions.

Sa DCA avait atteint des sommets, avec 145 canons de 25 mm et 12 lance-roquettes. Le mur de feu était en principe infranchissable, mais 10 jours exactement après sa mise en service, son équipage encore en phase de tests du matériel, il fut torpillé lors de sa première et dernière sortie sur la côte japonaise par le submersible USS Archerfish (une pleine salve). Sa bonne protection sous-marine l'empêcha de se retourner, laissant 7 heures à son équipage pour tenter de le sauver, et ensuite, de l'évacuer lorsqu'il sombra ce 29 novembre 1944.

Spécifications techniques
Déplacement 62 000 t. standard -71 890 t. Pleine Charge
Dimensions 266 m long, 36,3 m large, 10,3 m de tirant d'eau
Machines 4 hélices, 4 turbines, 12 chaudières, 150 000 cv.
Vitesse maximale 27 noeuds
Blindage Ceinture 208, pont d'envol 80, pont du hangar 180
Armement 16 canons de 127, 145 canons de 25 mm AA, 12 LR (28 R), 47 avions
Equipage 2 400