Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Classe Edinburgh

Royaume-Uni, 1938

Croiseurs

Les croiseurs lourds de la classe "Town" (Villes), comptaient en 1939, lors de leur entrée en service (en septembre), deux dernières unités assez différents des précédentes, d'où cette fiche séparée. L'Edinburgh et le belfast étaient nettement plus grands (187 mètres contre 180, 13 200 tonnes à pleine charge contre 11 650 sur les précédents Gloucester), dans le but d'améliorer la protection, d'optimiser la distribution des munitions aux tourelles principales, de nouveaux affûts de meilleure portée, une DCA renforcée, et une silhouette assez différente. Ils furent tous deux activement employés à la défense des convois, le Belfast étant touché en novembre 1939 par une mine magnétique, et tout l'arrière détruit, il fut en réparation pour trois ans: Il ne revint en service qu'en octobre 1942. Sa catapulte fut enlevée et son artillerie AA renforcée en 1944-45, avec 20 canons de 40 mm et 14 de 20 mm AA. Il fut doté dès 1942 d'imposants ballasts latéraux, portant son déplacement à 15 000 tonnes à pleine charge. Il à été retiré du service en 1971, mais au lieu de rejoindre la démolition, il fut préservé et se visite actuellement à Londres. L'Edinburgh vit sa défense AA modifiée, cédant ses deux affûts octuples Bofors par deux doubles et l'ajout de 6 canons oerlikon de 20 mm AA.

Le HMS Edinburgh en 1942, peu avant d'être coulé

Le HMS Edinburgh en 1942, peu avant d'être coulé

C'est un U-Boote, l'U-456, qui le 30 avril 1942 lui envoya deux torpilles par le flanc. Gravement endommagé, mais toujours à flot, les machines noyées, l'Edinburgh attendit un sauvetage sous la forme d'une remorquage par des unités de la Royal navy, mais deux jours après, alors que les fuites avaient étées colmatées, ce navire fut attaqué par trois destroyers Allemands, et un mémorable duel d'artillerie s'ensuivit, pendant lequel ce navire parvient à couler l'un de ses assaillants. Dévasté et laissé pour détruit, il agonisa dans les incendies encore quelques heures avant que les secours n'arrivent. Le destroyer HMS Foresight évacua l'éqipage et torpilla l'épave qui sombra en quelques minutes, le 2 mai.

Spécifications techniques
Déplacement 10 550 t. standard -13 175 t. Pleine Charge
Dimensions 187 m long, 19,3 m large, 6,5 m de tirant d'eau
Machines 4 hélices, 4 turbines Parsons, 4 chaudières Admiralty, 80 000 cv.
Vitesse maximale 32,25 noeuds
Blindage Max : 125 mm.
Armement 12 pièces de 152 (4x3), 12 pièces de 102 (6x2), 16 de 40 AA Bofors (2x8), 6 TLT 533 mm (2x3), 3 avions
Equipage 850