Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




De bataille HMS Renown

Royaume-Uni, 1916

Croiseur de bataille

Le Renown fut l'un des derniers croiseurs de bataille Britanniques. Avec son siter-ship le Repulse, il fut lancé en 1916 et était à l'époque le plus puissant navire de guerre du monde. Ils furent achevés vers la fin de l'année 1917 et pour cette raison virent peu le feu durant la grande guerre. Mais des unités de cette valeur ne pouvaient se perdre et ils formèrent avec le Hood le fer de lance de l'escadre rapide de la Home Fleet durant toute l'entre deux-guerres. Le Renown bénéficia cependant de plus d'attentions que son jumeau, et reçut deux modernisations (la première en 1926-29 portait sur la DCA et la protection-dont des ballasts latéraux), dont une refonte majeure en 1936-39. Cette dernière, menée à Portsmouth, était assez complète, et ils en émergea les premiers jours de la guerre avec une allure très différente (voir aussi la fiche du Repulse).

Le Renown fin 1941

Le Renown fin 1941

A ce moment, il représentait en fait le type de modernisation radicale qui devait être appliquée au Repulse et au Hood. Toutefois le déclenchement de la guerre empêcha la réalisation de cette entreprise. Dans cette nouvelle configuration, il conservait ses 6 pièces de 381 mm, réhaussées en portée, et recevait de nouvelles superstructures, télémètres, radars, un vaste hangar aviation et une catapulte centrale (retirée en 1943), 10 tourelles de 114 mm du nouveau standard, des "pom-pom" Bofors, et de nouvelles machines lui permettant, malgrés un évident surpoids, de filer plus de 31 noeuds. En 1943 il reçut un nouvel affût quadruple de 40 mm et, une vingtaine de canons de 20 mm AA supplémentaires, le total étant de 64 en 1944. Son déplacement était alors de 38 400 tonnes à pleine charge.

A sa sortie, il était l'un des piliers de la Home Fleet dans l'Atlantique et en mer du Nord. Ils participera à nombre d'opérations, dont des missions d'escorte dans l'Atlantique et surtout en mer du nord. Il survécut au conflit et fut démoli en 1948.

Spécifications techniques
Déplacement 30 000 t. standard -36 100 t. Pleine Charge
Dimensions 242 m long, 28 m large, 9,30 m de tirant d'eau
Machines 4 hélices, 4 turbines Parsons, 8 chaudières Admiralty, 120 000 cv.
Vitesse maximale 30,75 noeuds
Blindage Ceinture 70 mm, réduit central de 152 mm, tourelles 330 mm, blockhaus 120 mm, ponts 140-50 mm
Armement 6 pièces de 381 (3x2), 20 pièces de 112 mm (10x2), 24 de 40 mm AA (3x8)
Equipage 1 200