Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Rapides classe Nelson

Royaume-Uni, 1925

Cuirassés rapides

Les cuirassés Nelson et Rodney furent, de même que le Dreadnought en 1906, les premiers cuirassés post-dreadnoughts dans le monde. Ils furent définis pendant la grande guerre à la lumière de la bataille du Jutland qui démontra amplement que la meilleure solution restait celle de "croiseurs de bataille cuirassés", mariant donc vitesse et protection. Cependant, ce nouveau standard développé également par le Japon était extrêmement coûteux, et le Traité de Washington survint juste au moment du début de leur construction. Ils y échappèrent donc et furent les seuls de leur type avant les deux Dunkerque Français. (Les Graf Spee Allemands étaient trop faiblement protégés pour mériter le titre de cuirassé, même "de poche".)

Le Nelson en mai 1941, lors de la chasse au Bismarck

Le Nelson en mai 1941, lors de la chasse au Bismarck

Le Rodney en 1942

Le Rodney en 1942

Ils étaient les seuls bâtiments à porter toute leur artillerie (trois tourelles triples du nouveau standard 406 mm) à l'avant, ce qui leur donnait un grand débattement et une concentration de feu massive en chasse. Une solution retenue également par la France. Ils furent terminés en Août et Novembre 1927, et furent versés à la RN, accumulant les exercices d'escadre. Leur vitesse n'était pas particulièrement éloignée de celle des cuirassés dreadnoughts Resolution de 1915 (23 noeuds également), et leur protection relativement peu épaisse vu leur taille. Elle avait étée concentrée surtout au niveau de la base des tourelles et des magasins. Ils se situaient bien en-dessous des limites de 35 000 tonnes de déplacement standard imposées par Washington.

Leur vie opérationnelle fut assez riche, les deux cuirassés particpèrent notamment à la chasse au Bismarck, martelant le géant de leurs 406mm au moment de l'hallali. Leur artiollerie AA avait été entièrement revue, et ils perdirent leur pièces de 120 mm en affûts simples pour des "Pom-Pom" de 40 mm en affûts octuples. Ils recurent également jusqu'à 70 canons de 20 mm et des lance-roquettes à la fin de la guerre. Le Rodney avait une catapulte fixée sur sa troisième tourelle, enlevée en 1942. Le Nelson fut touché par des mines en 1939, et fut gravement endommagé par la torpille d'un appareil de la Regia Aeronautica en septembre 1940. Sa protection fut alors revue. Il fut réarmé et rééquipé en 1944-45 aux USA et tous deux furent retirés du service et démolis en 1948.

Spécifications techniques
Déplacement 33 313 t. standard -41 250 t. Pleine Charge
Dimensions 216,4 m long, 32,3 m large, 8,56 m de tirant d'eau
Machines 2 hélices, 2 turbines Brown-Curtis, 8 chaudières Admiralty, 45 000 cv.
Vitesse maximale 23 noeuds
Blindage Ceinture 356 mm, réduit central de 305 à 112 mm, tourelles 406 mm, blockhaus 356 mm
Armement 9 pièces de 406 (3x3), 12 pièces de 152 mm (6x2), 6 de 120, 8 de 40 mm AA, 4 de 57 mm de parade, 2 TLT SM 622 mm
Equipage 1 314