Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Classe Portland

États-Unis, 1931

Croiseurs

Conçus à la suite des Northampton, les deux croiseurs lourds Portland et Indianapolis étaient contemporains des New Orleans, améliorés sur de nombreux points et principalement celui de la protection. Spacieux, plus grands et lourds que les Northampton, ils étaient aussi les derniers des "tin clad", les "croiseurs en fer-blanc"... Leur tonnage arrivait déjà à 10 260 tonnes standard, si bien qu'il n'y avait aucune marge de blindage additionnel possible dans le respect des limitations. Certaines zones étaient protégées contre les obus de 152 mm à certains angles, mais ceux de 203 mm pouvaient les traverser de part en part sans renconter d'obstacle. Dès leur conception, les tubes lance-torpilles furent supprimés, et la DCA augmentée en compensation. Parmi leurs originalités, le mât avant était beaucoup moins haut, de même que celui de l'arrière, plus léger et débarrassé des projecteurs, relégués sur des passerelles derrière la cheminée, ceci afin d'en faire profiter la stabilité. Spacieux, ils servaient de navires de commandement.

Le USS Indianapolis en 1945

Le USS Indianapolis en 1945

En 1943, jusqu'en mai, ces deux navires furent repris en main pour une refonte, afin entre autres de dégager l'arc de tir de la DCA, plus que doublée. La superstructure était rebâtie, allégée et rabaissée, avec un pont ouvert, et le mât tripode éliminé au profit d'un mât-treillis devant la cheminée arrière. La DCA passait à 4 affûts quadruples, et 4 doubles de 40 mm et 12 simples de 20 mm. Ces deux navires furent engagés dans le pacifique. Ces modifications furent les protortypes des refontes ultérieures des Northampton.

Le Portland (CA33), fut très actif et déployé durant la plupart des opérations navales importantes du pacofique, et pluiseurs fois endommagé. Il survécut à la guerre et fut démoli en décembre 1959. En 1945, le USS Indianapolis fut doublement célèbre. D'abord pour avoir livré la Bombe A ("Little Boy") sur le terrain de Tinian, là où un B29 nommé Enola Gay, l'emporta pour semer l'apocalypse à Hiroshima. Comme une sorte de coup du destin, le croiseur à son retour, le 29 juillet, fut torpillé par un submersible Japonais. Il sombra rapidement, emportant une bonne partie de son équipage, les autres devant survivre au mazout en flammes, puis à l'isolement et à la fatigue, aux attaques de requin durant plusieurs jours avant d'être recueilis. Ce fut le dernier navire de l'US Navy et sans nulle doute le dernier des alliés à être coulé durant la seconde guerre mondiale.

Spécifications techniques
Déplacement 10 258 t. standard -12 755 t. Pleine Charge
Dimensions 185,9 m long, 20,12 m large, 6,40 m de tirant d'eau
Machines 4 hélices, 4 turbines Parsons, 8 chaudières Yarrow, 107 000 cv.
Vitesse maximale 32,5 noeuds
Blindage Ceinture 57, tourelles 65, ponts 160-50
Armement 9 canons de 203 (3x3), 8 de 127, 8 ML 12,7 mm AA, 4 avions
Equipage 917