Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Lourds classe Alaska

États-Unis, 1943

Croiseurs lourds

Les bâtiments de la classe Alaska furent les grands éléphants blancs de l'US Navy. Leur conception remonte au début de la guerre, lorsque tous les traités de limitation devenaient caducs. L'US Navy n'a donc fait que s'en libérer afin d'étudier un nouveau stanbdard de croiseur lourd conventionnel (le terme "conventionnel" désigna pendant la guerre froide un navire non armé de missiles, mais ayant de l'artillerie comme arme principale.). Le genre du croiseur lourd fut alors porté à un degré logique d'"upsizing" prenant en compte la réalité qui s'appliquait à tous les navires de guerre, toujours plus grands et puissants. Un croiseur de 1880 dépassait rarement 100 mètres et se limitait à 5000 tonnes. Avec les Baltimore, on grimpait à 17 000 tonnes à pleine charge, et avec le Prinz Eugen Allemand, à 20 000 tonnes. Cependant leur armement principal restait toujours de 8 ou 9 pièces de 203 mm. Avec les Alaska, l'amirauté entendait passer directement au calibre 305 mm, celui en vigueur sur les navires de ligne depuis 1890 et jusqu'en 1916. Leur répartition et la physionomie générale les rapprochaient beaucoup des cuirassés Américains contemporains, de sorte qu'ils furent parfois rangés dans la catégorie désuète des "croiseurs de bataille", ce qui prenait en compte leur vitesse -33 noeuds-, et leur blindage -relativement léger. On cite souvent l'influence qu'eut le président Roosevelt sur leur conception. Enthousiasmé comme l'autre Theodore du début du siècle par tout ce qui touchait à la marine, il voulait pour la flotte un type de navire analogue à celui qui faisait la fierté de la Royal Navy, comme le Hood. On entendait également en faire, comme les Deutschland Allemands, un corsaire invulnérable de ce "super croiseur".

Le croiseur USS Alaska en juillet 1944

Le croiseur USS Alaska en juillet 1944

La classe Alaska devait compter 6 bâtiments, mais rapidement, lorsqu'il apparut que les concepts qu'ils sous-tendaient étaient totalement dépassés, les trois autres, qui auraient dû être entamés en juin 1943, furent annulés. Deux unités furent achevées, le Guam et l'Alaska lancées en 1943, et le Hawaii en mars 1945, mais seuls les deux premiers durent achevés en juin et septembre 1944. Ils prouvèrent en opération qu'ils étaient un concept assez bâtard, finalement, et n'ayant après la guerre aucun adversaire à leur mesure, d'entretien coûteux et de toute manière surclassés par les missiles, ces dinosaures n'avaient plus leur place dans la flotte. Ils furent mis en réserve dès 1961.

Spécifications techniques
Déplacement 29 780 t. standard -34 253 t. Pleine Charge
Dimensions 246,43 m long, 27,76 m large, 9,70 m de tirant d'eau
Machines 4 hélices, 4 turbines GE, 8 chaudières Babcock & Wilcox, 150 000 cv.
Vitesse maximale 33 noeuds
Blindage Ceinture 220, tourelles 315, ponts 80-100, blockhaus 270 mm
Armement 9 canons de 305 (3x3), 12 de 127 (6x2), 56 canons de 40 (14x4), 34 de 20 mm AA
Equipage 1 417