Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Classe Maryland

États-Unis, 1921

Cuirassés

Construits en pleine "course aux cuirassés" en 1919-20, ces quatre bâtiments, non contents de passer au calibre 406 mm, devaient êtres les premiers d'une série de navires beaucoup plus radicaux, qui devaient avoir ensuite 12 pièces du même calibre, puis 8 de 457 mm, avec des déplacements allant de 45 000 à 60 000 tonnes P.C. Le célèbre traité qui fut signé à Washington mit un terme à cette escalade qui concernait aussi la Grande-Bretagne, le Japon, la France et l'Italie. Aux termes de ce traité, les 6 bâtiments suivants de la classe South Dakota furent finalement annulés et leur coque, toute proche du lancement, démolie. Néammoins, les 4 Maryland (avec le Colorado, le Washington et le West Virginia), étaient trop avancés pour subir le même sort: Mis en chantier en 1917 (Maryland), 1919 (Colorado et Washington) et 1920 (West Virginia), ils furent lancés en 1920-21. Ils étaient en achêvement lorsque le traité fut signé, le 8 février 1922, le Maryland étant en cours d'essais, les deux autres seront achevés courant 1923. Finalement, pour des raisons de tonnage, le Washington, le moins avancé, fut annulé et sa coque utilisée comme cible. Il coula le 25 novembre 1924.

Le USS West Virginia en 1944.

Le USS West Virginia en 1944.

Le cuirassé USS Maryland en 1943

Le cuirassé USS Maryland en 1943

Les trois unités restants n'en étaient pas moins remarquables. Avec leurs canons de 406 mm, ils répondaient (sur leurs spécifications d'origine) aux cuirassés et croiseurs de bataille Allemands en prévision en 1918, dotés de pièces de 380 mm et Japonais qui avaient adopté ce calibre avec leurs Nagato en 1919. Pour autant, ils avaient étés ordonnés en urgence et leur coque était, y compris pour la protection, une copie conforme de celle des California et des New Mexico, leurs autres détails de superstructure et de machines étant identiques à celles des California, à savoir des générateurs électriques qui offraient l'avantage d'un niveau de vibration équivalent à zéro, et 8 chaudières au lieu de 12. Ils ne possédaient pas non plus de pièces en barbettes mais dans un pont de batterie supérieur, à savoir 14 canons de 127 mm, dans des casemates et montés sur le toit de ce rouf de batterie, tous à l'abri des lames. Enfin ils étaient armés de 2 canons AA de 76 mm, montés sur les ailes de la passerelle.

En 1922, leurs deux pièces arrières de toit de 127 mm furent remplacés par deux canons de 76 mm. En 1928-28, des travaux de modernisation entraînèrent la suppression de leurs 2 tubes lance-torpilles sous-marins. Leur blindage comprenait sur trois ponts (Batterie, principal et interne), 38-89-38 mm. La protection sous-marine consistait en trois cloisons successives de 19 mm très rapprochées. Elles étaient remplies d'eau de mer. Leur groupe moteur remarquable à l'époque, expérimenté pour la première fois avec le New mexico en 1917, comprenait quatre hélices mûes par deux turbines, chacune alimentées par un turbogénérateur et deux moteurs électriques, qui chauffaient le mazout dans les 8 chaudières. Une catapulte fut montée sur la tourelle arrière et un autre sur la poupe. Celles-ci étaient servies par des grues, de même pour les chaloupes du bord, par deux grues en cou d'oie.

On monta ensuite 4 pièces de 76 mm supplémentaires, toutes éliminées lorsque les pièces de 127 mm du pont de batterie furent remplacés par 8 pièces de 127 mm AA/AN d'un nouveau modèle. Enfin, en 1937-38, on monta sur leurs ponts 11 mitrailleuses lourdes de 12,7 mm. En 1941, les deux navires, très proches de ce qu'ils étaient à l'origine, puisque conservant leurs mâts en corbeille, étaient basés depuis de longues années dans la flotte du Pacifique, en compagnie des deux autres navires de la classe California, au titre des plus puissants et modernes cuirassés de l'US Navy. A eux 5, ils formaient le "battleship row", ou le "big five" comme la presse en parlait, une force de dissuasion (à l'égard du japon) avant la lettre. On sait ce que l'amiral Yamamoto en pensait... Le 6 décembre 1941, le West Virginia procédait en compagnie du California à des essais avec le premier radar monté sur série sur un navire Américain, mais il était débranché ce même dimanche, jour de week-end en temps de paix... Le West Virginia fut frappé de 6 torpilles et 2 bombes qui le coulèrent et le mirent hors de combat, en même temps que le Maryland. Le Colorado en revanche se trouvait en carénage à des milles de là.

Ce n'est qu'en mai 1942 que le West Virginia suivi du Maryland furent remis à flot et réparés. Enfin en état de prendre la mer, ils rejoignirent Puget Sound, le grand arsenal de New York, où ils passèrent deux ans en grand carénage, réparations complémentaires, et surtout refonte et modernisation. A leur sortie ils différaient entre eux, le Colorado et le Maryland étant moins complètement transformés que le West Virginia. Ils reçurent tous les trois des ballasts latéraux très épais, mais la coque fut reconstruite et élargie jusqu'au niveau des ces ballasts, cette largeur additionnelle sur le pont servit à adapter 8 tourelles doubles de 127 mm (pont de batterie supprimé), tandis que les superstructures étaient revues.

Le Colorado et le Maryland conservaient leurs deux cheminées, leurs mâts en treillis à l'avant comme à l'arrière, tandis que le West Virginia fut reconstruit exactement comme le California, mais tous trois reçurent une batterie antiaérienne complémentaire comprenant des quadruples de 40 mm et simples de 20 mm. Le Colorado conservait ses 8 pièces simples de 127 mm mais reçut en complément 8 affûts quadruples de 40 mm, et 39 de 20 mm, tout comme le Maryland, mais qui lui, fut frappé par un Kamikaze en 1945 et reçut également 8 tourelles doubles standard. A cette même époque, le West Virgina avait une DCA finale s'établissan à 58 canons simples de 20 mm, 1 double et un quadruple. De ces trois navires, le West Virginia eut une carrière plus courte car sa longue refonte ne prit fin qu'en octobre 1944, les autres étant opérationnels à la mi-43. Ils participèrent à la plupart des opérations navales Américaines dans le pacifique, mais aussi à de grandes conflagrations comme à Leyte, étant endommagés par des kamikazes. le West Viginia, pour sa part, le plus abouti des cuirassés reconstruits de l'US Navy, participa à la bataille de Lingayen en plus de celle de Leyte, à Iwo Jima et Okinawa. Il encaissa en juin 1945 une bombe et un impact grave de Kamikaze. En, réserve en 1947, il y resta jusqu'en 1959, et fut vendu puis démoli en 1961, de même que le Colorado et le Maryland.

Spécifications techniques
Déplacement 35 000 t. standard -40 340 t. Pleine Charge
Dimensions 190,2 m long, 34,75 m large, 10,1 m de tirant d'eau
Machines 4 hélices, 2 turbines GM, 4 mot. elect., 8 chaudières Bureau Express, 30 000 cv.
Vitesse maximale 20,5 noeuds
Blindage De 356 mm (ceinture) à 406 mm blockhaus et 457 mm Tourelles - augmentation pont protection 44-50 mm
Armement 8 canons de 406 (4x2), 16 de 127 mm (8x2), 40 canons de 40 mm (10x 4), 43 de 20 mm AA, 3 hydravions
Equipage 2 375