Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Classe Benson/Gleaves

États-Unis, 1939-42

Destroyers

Les 96 destroyers de cette série, la première série de mobilisation, partait sur la base presque inchangée des Sims. Cependant, on les dota de 4 chaudières en échelon, d'ou les deux cheminées, et les bancs de tubes lance-torpilles étaient quintuples. Les Benson et Gleaves eux-même étaient presque impossibles à distinguer, si ce n'est leurs 50 tonnes de différence (renforcements de structure) et les cheminées aux côtés plats des Gleaves. La DCA avait étée également renforcée, avec deux mitrailleuses cal.50 supplémentaires. Ces 96 navires seront mis en chantier en une série initiale de 8 unités en mars 1939, et cette série fut immédiatement prolongée avec le déclenchement des hostilité 6 mois plus tard. Le 15 novembre 1939, le USS Benson était lancé, suivi du USS Livermore de la nouvelle série "prolongée" en septembre, lequel était lancé le 3 août 1940. 15 autres seront lancés cette année 1940, suivis de 27 autres en 1941 et les restants en 1942. Les deux derniers, USS Thorn et Turner, le seront tardivement en février 1943.

Le USS Farenholt en novembre 1942. Noter le camouflage gris deux tons intégral

Le USS Farenholt en novembre 1942. Noter le camouflage gris deux tons intégral

Les premières séries de 1939-40 avaient 5 pièces de 127 mm, mais à partir de 1941-42, les suivantes abandonnaient une tourelle au profit d'une DCA réévaluée à 2 affûts doubles de 40 mm, 7 de 20 mm simples, et un banc quadruple au profit d'un inuque banc de TLT quintuple; mais il y avait des variations, comme la pose d'un unique affût quadruple Bofors ou la pose de quatre canons Oerlikon supplémentaires à la place d'un banc de TLT. Tous en revanche disposaient au moins de deux casiers de grenades ASM en poupe, d'autres adoptant des mortiers ASM, et 12 testèrent des lance-fusées Mousetrap sans succés en 1944. A la même date, beaucoup cédèrent leur second banc de tubes lance-torpilles au profit d'une batterie de canons de 40 mm. En 1945, certains disposaient ainsi de 12 canons de 40 mm et 4 de 20 mm.

Dès 1941, le Bureau of Ship and Repair préconisa l'abandon de toutes les surfaces arrondies afin de simplifier la production. On en était pas encore à la coque "flush deck" des séries suivantes, mais un premier pas était franchi. Ces 96 unités, surtout celles de la première série furent relativement plus épargnées que les Fletchers, car elles furent rapidement affectées du Pacifique à l'Atlantique. Néaommoins, elles accusèrent de nombreuses pertes, 16 au total, étagées entre 1940 (en octobre, le USS Meredith, victime d'un U-Boote), et 1944. Les nombreux survivants furent ensuite pour quelques uns vendus à différentes marines, et restèrent en service jusqu'aux années 70 dans l'US Navy.

Spécifications techniques
Déplacement 1 764 t. standard -2 313 t. Pleine Charge
Dimensions 106,17 m long, 10,97 m large, 3,9 m de tirant d'eau
Machines 2 hélices, 2 turbines Westinghouse, 4 chaudières B&W, 50 000 cv.
Vitesse maximale 35 noeuds
Blindage Aucun
Armement 5 canons de 127 mm, 6 ML de 12,7 mm AA, 8 TLT 533 mm (2 x 4)
Equipage 208