Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Classe Porter

États-Unis, 1935-36

Destroyers

La Classe Porter définie en parallèle des Farragut était un nouveau modèle de destroyer analysé à l'époque comme appartenant à la catégorie des "flotilla leaders", ou conducteurs d'escadrilles définis par le traité de Washington comme possédant un déplacement standard limité par le traité de Londres à 1850 tonnes. Il s'agissait de puissants destroyers d'escadre destinés à conduire un groupe de destroyers "standard" (1500 tonnes et moins). En fait il s'agissait notamment de prendre la tête des flottilles de centaines de "flush-deckers" de 1917-19 alors en service. Cette catégorie était aussi connue et pratiquée de longue date par les Britannique, les Français et les Italiens. Les Allemands et Japonais de leur côté ne développaient que des destroyers lourds et aucun "standard".

Le USS Porter en 1938

Le USS Porter en 1938

Le USS Selfridge en 1944. Notez l'ampleur des transformations

Le USS Selfridge en 1944. Notez l'ampleur des transformations

Dans cette catégorie, ces bâtiments Américains donnaient dans une relative démesure. Avec un déplacement de 2500 tonnes à pleine charge, ils parvenaient à mettre en oeuvre pas moins de 8 pièces de 127 mm réparties en quatre tourelles doubles, une configuration retenue également par les destroyers Britanniques de la classe Tribal en 1936. Ce poids considérable dans les hautes fut un véritable casse-tête pour les ingénieurs et ne fut résolu en partie par un ballastage, une coque plus large et des contre-carènes. Cependant cette artillerie était condamnée à ne servir que comme défense antinavire.

En réalité, leur stabilité laissa toujours à désirer et en 1943-44, 4 bâtiments de cette classe (Selfridge, McDougall, Winslow, Phelps) passèrent en chantier pour une refonte totale. (Voir les illustrations).

Au terme de cette modernisation, leur armement était constitué cette fois de 2 tourelles bitubes AA/AN, et d'une puissante DCA, les superstructures ayant étées singulièrement rabaissées et réduites. Ils avaient en outre les équipements standards tels que le sonar, le radar, et des casiers à grenades ASM complétées par mortiers, bien que la plupart portaient un affût quadruple de 40 mm à la poupe. Le USS Selfridge, qui conserva son armement initial jusqu'en 1944, reçut 5 pièces de 127 mm en deux tourelles doubles et une simple, 3 affûts doubles de 40 mm et un quadruple, et 6 pièces de 20 mm AA. Le USS Porter, seule perte de cette classe, fut coulé à Guadalcanal en octobre 1942.

Spécifications techniques
Déplacement 1 834 t. standard -2 597 t. Pleine Charge
Dimensions 116,5 m long, 11,3 m large, 3,96 m de tirant d'eau
Machines 2 hélices, 2 turbines Curtis, 4 chaudières B&W, 50 000 cv.
Vitesse maximale 37 noeuds
Blindage Aucun
Armement 8 canons de 127 mm (4x2), 8 de 40 mm (2x4) AA, 8 TLT 533 mm (2 x 4)
Equipage 194