Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Chalands et péniches de débarquement

États-Unis, 1942-45

Il y eut en gros 3 principales péniches d'assaut, et des sous-variantes. Ces petites unités embarquées furent de tous les débarquement, ceux pour commencer d'Afrique du Nord (Torch), puis en Sicile, en Italie, à Dieppe en France et plus tard en Normandie et en Provence, et dans toute la campagne du pacifique. Elles avaient en commun un diesel ou un moteur à essence puissant (dérivé de l'industrie automobile), une faible autonomie dûe à leur nature, car ils étaient débarqués à quelques kilomètres de la plage ennemie, possédaient une rampe avec un blindage, et pouvaient embarquer des véhicules légers, type Jeeps, ou même plus lourds comme des chars légers ou moyens, placés à bord une fois la péniche à l'eau par les palans, les troupes embarquant à bord en descendant de filets pendus sur les flancs des navires d'assaut. Ils étaient lents, faiblement armés, et peu manoeuvriers. Certains étaient construits en bois, et étaient par conséquent vulnérables aux rails tripointes, chevaux de frise et autres obstacles placés sur les plages.

Les péniches LCVP

Les péniches LCVP

LCP(L), LCP(R):

Ces péniches étaient désignées Landing Craft Personnel (Large). Elles dérivaient des modèles "28 pieds" de chez Eureka (filiale de Higgins), à la Nouvelle-Orléans, contruits pour un usage civil en 1936. En septembre 1940, un contrat fut placé auprès de cette firme pour un modèle de 32 pieds réservé à l'US marine Corp. L'amirauté demanda de son cpoté un modèle de 36 pieds capables de débarquer un détachement de soldats Britanniques au complet, selon l'accord prêt-bail. 2140 unités seront construites pour l'usage de l'US marines et de l'US Army corp. Les premiers modèles étaient fermés, sans rampe, et les troupes devaient monter sur la proue pour débarquer. La difficulté pour les soldats à escalader cette proue d'1,22 mètres en étant lourdement chargés fit que l'on prépara rapidement un nouveau modèle à rampe, d'ou le "R" les LCP(R), construits de leur côté à 2572 unités. Tous étaient construits en bois.

Spécifications techniques
Déplacement 8 t. Pleine Charge
Dimensions 11,18 m long, 3,30 m large, 1,07 m de tirant d'eau
Machines 1 hélice, 1 mot. ess. /diesel 150/250 cv.
Vitesse maximale 8 noeuds
Blindage Léger
Armement 2 Mitt. de 7,62 mm, 36 hommes
Equipage 3
LCV, LCVP:

Dérivées des LCP(R), les LCV, définis à la mi-1940, intégraient à la fois une rampe blindée, et étaient suffisamment grandes pour embarquer des véhicules légers (d'ou l'acronyme "Landing Craft Vehicle"), mais aussi des tanks légers, et éventuellement des troupes. 2366 exemplaires furent produits par Higgins et ses filiales.

Un peu plus tard, on commença à définir un nouveau modèle plus polyvalent, capable d'embarquer troupes et chars ou jeeps. Ce furent les LCVP (Landin Craft Vehicles and Personnel), les plus produites des péniches américaines jusqu'en 1945: 22 492 unités furent produites. Elles étaient plus lourdes car construites en acier et blindées.

Spécifications techniques
Déplacement 8 t. Pleine Charge
Dimensions 10,97 m long, 3,20 m large, 0,9 m de tirant d'eau
Machines 2 hélices, 1 mot. ess. /diesel 220/450 cv.
Vitesse maximale 8 noeuds
Blindage Léger
Armement 2 Mitt. de 12,7 mm, 60 hommes/1 char/véhicule 26,8 tonnes
Equipage 3
LCM(3):

Les LCVP ne pouvaient débarquer que des chars très légers ou des Jeeps, ausi il fut décidé à partir de décembre 1941 de produire un nouveau type de péniche capable d'embarquer des chars moyens. Ce furent les Landing Craft Medium. Le (3) était dérivé du Mk.3 Britannique. 8631 furent construits au total.

En 1943, le bureau of ships, sur la requête insistante de l'armée, conçut un nouveau modèle capable d'embarquer des chars Sherman (30 tonnes). Le résultat fut les LCM(6), appelés aussi LCM Mk.4, 5 et 7 chez les Britanniques. Ils étaient trop gros pour êtyres mis à l'eau depuis les berceaux des navires d'assaut, aussi étaient ils embarqués en sections, montées ensembles une fois à l'eau ou entières sur le pont d'un LSD. 2513 unités de ce type furent produites jusqu'en 1945. Ils servirent de modèle pour ceux d'après-guerre.

Spécifications techniques
Déplacement 52 t. Pleine Charge
Dimensions 15,24 m long, 4,30 m large, 1,22 m de tirant d'eau
Machines 1 hélice, 1 mot. ess. /diesel 150/250 cv.
Vitesse maximale 8 noeuds
Blindage Léger
Armement 2 Mitt. de 12,7 mm, 60 hommes/ 1 char/véhicule 26,8 tonnes
Equipage 4

Enfin, ne rentrant pas véritablement dans cette étude consacrée aux navires mais à signaler par leur utilisation prolifique aux côtés des péniches d'assaut, les DUKW et LVT. Les premiers, surnommés "Ducks", "canards" en raison de leur nature amphibie mais surtout de la consonnance de leur acronyme, étaient des véhicules de transports mis à l'eau par les LSV à la même distance que les péniches, véhicules de soutien rapide, équipés d'un moteur de camion et à plusieurs roues, certains équipés d'un canon howitzer de 105 mm. Le LVT état assez proche, mais plus petit, blindé, propulsé par un moteur de tracteur, et doté d'une tourelle avec un 76 mm Howitzer ou un 37 mm anti-chars. Sa vocation était le soutien au sol et non le transport. Les LVT étaient en outre des alternatives crédibles en face des expériences malheureuses tentées avec des chars standards modifiés pour êtres amphibies, comme les nombreux Sherman submersibles, spéciaux, mis à l'eau loin des plages et perdus pour beaucoup faute d'étanchéité suffisante.