Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie




Classe Wasp

États-Unis, 1939

Porte-avions

Le porte-avions USS Wasp fut conçu pour "liquider" le tonnage restant autorisé par le traité de Washington en matière de Porte-avions (moins de 15 000 tonnes). De ce fait il devait être assez similaire au Ranger, avec un déplacement standard finalement réévalué à 14 700 tonnes, soit 200 de plus que le Ranger. Par ailleurs, il était aussi étroit, mais intégrait une passerelle du type "Enterprise", englobant une cheminée et une tour de commandement. Contrairement au Ranger, on avait soigné la stabilité et la protection ASM par une meilleure compartimentation (il était plus petit et plus large), et il disposait en outre d'un pont d'envol mieux protégé. Pour compenser le poids de sa passerelle latérale, la coque était profilée de manière asymétrique. Ce fut le seul à recourir à cette solution. Afin d'augmenter la vitesse des rotations aériennes, il fut doté d'une seconde paire de catapultes transverses. Son groupe aérien était composé de 27 chasseurs, 37 bombardiers et 12 bombardiers-torpileurs. Sa DCA se composait au départ de 24 canons AA de 20 mm et fut renforcé, son blindage de ceinture également.

Le USS Wasp en 1942

Le USS Wasp en 1942

Mis en service en avril 1940, le USS Wasp fut d'abord présent dans l'Atlantique, fournissant sa couverture aérienne aux convois et menant des exercices. Puis il fut envoyé en méditerranée et engagé en Afrique du Nord en 1942, livrant en mars des Spitfire à Malte assiégée. Envoyé ensuite dans le pacifique, il fut particulièrement actif à Guadalcanal, couvrant le débarquement puis les opérations locales, ses pilotes effectuant plus de 300 sorties. Il se ravitailla puis gagna le port de Nouméa (Nlle Calédonie), pour embarquer les chasseurs qui seraient livrés à Henderson Field (Guadalcanal). Le 15 septembre 1942, alors que ses chasseurs décollaient, il fut frappé par une salve de trois torpilles du submersibles Japonais I-19. Deux d'entre elles le frappèrent au niveau des citernes d'aviation, et l'incendie qui suivit échappa rapidement à tout contrôle, d'autant que les manches à incendie avaient également été mises hors d'usage. Quelques dizaines de minutes après l'attaque, l'ordre fut donné de l'évacuation générale. Elle fut longue mais se fit dans l'ordre et sans autre victimes. Par contre, trois heures et demi plus tard, en soirée, le Wasp brûlait toujours et pouvait courir le risque d'être récupéré par les Japonais et tracté à la faveur de la nuit. Le destroyer USS Lansdowne, qui avait recueilli les survivants, le torpilla à bout portant et l'expédia par le fond.

Spécifications techniques
Déplacement 14 700 t. standard -18 750 t. Pleine Charge
Dimensions 219,45 m long, 30,48 m large, 7 m de tirant d'eau
Machines 2 hélices, 2 turbines Parsons, 6 Yarrow, 70 000 cv.
Vitesse maximale 29,5 noeuds
Blindage Max : 31 mm
Armement 8 canons de 127, 16 de 40 mm (4x4) 42 canons de 20 mm AA, 76 avions
Equipage 2 167