Suite à l’agression soviétique, et surtout aux moyens blindés employés contre son voisin et allié finlandais, la Suède décida d’acheter 480 unités du fusil Solothurn S18-1000 afin d’équiper son infanterie d’un moyen antichar léger. Les fusils prendront officiellement le nom de 20mm Pansarvärnskanon M/39.

Il s’agit d’un fusil à court recul du canon, avec une culasse verrouillée par rotation et un amortisseur de recul. L’arme tire en semi-automatique, étant très polyvalente, pouvant tirer des obus explosifs et antichar. L’obus était l’un des 20mm les plus puissants de sa catégorie, capable de percer 30mm d’acier à 500 mètres. L’arme était opérée par deux soldats et disposait d’un chargeur de 10 cartouches.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Semi-automatique, court recul de canon
Calibre 20mm
Munition 20x138mm
Cadence de tir 10 coups/min
Capacité 10 cartouches
Portée 1000 m
Masse 53.5 kg
Longueur 2200mm
Longueur du canon 1400mm
Vitesse initiale 850 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution