États-Unis, 1941-42

Cuirassés classe South Dakota

Après la mise en service des deux Washington en 1941, l’US Navy envisageait de concevoir de nouveaux cuirassés aussi rapides que les précédents mais cette fois mieux protégés, y compris contre les impacts de 406 mm, tout en conservant un tonnage de 35 000 tonnes (on était en 1937 et le traité de Washington était en vigueur). Cette quadrature du cercle fut résolue en réduisant les dimensions générales du navire, qui conservaient exactement le même armement que les précédents. Le manque de place disponible pour les machines fut résolu en adoptant de révolutionnaires systèmes d’engrenages pour les turbines. De ce fait, ils filaient 28 nœuds, un de plus que les précédents.

 

Le USS Alabama, en patrouille avec les convois de l'Atlantique, décembre 1942, quelques mois après sa mise en service

Le USS Alabama, en patrouille avec les convois de l’Atlantique, décembre 1942, quelques mois après sa mise en service

Généralement considérés comme réussis sauf sur le plan, justement de la vitesse, encore légèrement insuffisante, et de l’habitabilité, forcément moins bonne, ces quatre navires, USS South Dakota, Indiana, Massachusetts et Alabama, lancés en 1941-42 et achevés entre mars et août 1942, furent engagés dans le conflit, en partie sur le front occidental (Comme l’escorte des convois de Mourmansk, près du cercle polaire) comme à Guadalcanal ou aux Philippines.

Mais leur carrière ne retient rien de particulièrement glorieux. Ils furent retirés du service et démolis en 1962-63, le Massachusetts et l’Alabama étant conservés pour la postérité.

 

Spécifications techniques

Déplacement 38 000 t. standard -44 520 t. Pleine Charge
Dimensions 207,26 m long, 33 m large, 10,7 m de tirant d’eau
Machines 4 hélices, 4 turbines GE, 8 chaudières Babcock & Wilcox, 130 000 cv.
Vitesse maximale 27,5 nœuds
Blindage 330-406 mm max
Armement 9 canons de 406, 20 canons de 127 mm, 12 canons de 40 mm (3 x 4), 16 de 20 mm AA, 3 avions
Équipage 1 793