Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Les insignes alliés et neutres
Les uniformes
Les insignes de l'Axe
La documentation
Les vidéos
Les sons
Le divertissement




La marine soviétique

URSS

Matelot, Flotte Nord, 1939

Similaire à l'uniforme des autres marines du monde, celui de la marine soviétique présentait cependant deux traits caractéristiques premièrement, c'était le seul qui associait le traditionnel col carré de marin avec la casquette à visière d'officier marinier; et deuxièmement, l'uniforme de marin présentait un mélange de noir et de bleu. Les officiers portaient un uniforme noir comprenant une casquette à visière, un caban sur une chemise blanche et une cravate noire, un pantalon noir et des chaussures de cuir noir. Ils avaient également à leur disposition un manteau croisé noir à deux rangées de six boutons en métal doré. Quant aux matelots tel celui-ci, ils étaient dotés d'un pull-over bleu marine (ou flanelevka) et d'un pantalon de marine noir. Ce personnage est revêtu du manteau croisé à six boutons en métal jaune, porté par temps froid à la place du caban prévu pour les conditions plus clémentes. Sur le bandeau du bonnet, de couleur noir, était inscrit en lettres cyrilliques dorées le nom de la flotte - ici la Flotte Nord - ou celui de l'équipage du navire. Au début de la guerre, tout le personnel portait ses insignes de rang sur ses manchettes. Pour les officiers, ceux-ci étaient de couleur or sur un uniforme bleu ou bleu clair sur un uniforme blanc. Pour les matelots et les gradés, ces insignes étaient soit rouges, soit jaunes.

Matelot, Flotte Nord, 1939

Matelot, Flotte Nord, 1939

Matelot, Flotte Baltique, 1942

Pour les matelots soviétiques, l'uniforme d'été se composait d'habits de travail en lin naturel. Souvent teints en bleu, ces habits s'accompagnaient en hiver de casquettes en fourrure, d'anoraks, de cirés, de bottes en caoutchouc et autres vêtements de protection. Le marin de cette illustration porte un casque en acier modèle 1940 et un imperméable de gros temps. Ses écouteurs et son micro font partie du matériel de contrôle d'artillerie du navire. Les attaches en caoutchouc au bas de son manteau servaient à maintenir le matériel accrocher à sa ceinture.

Matelot, Flotte Baltique, 1942

Matelot, Flotte Baltique, 1942

Second maître, Flottille Caspienne, 1943

Après cinq ans passés dans la marine soviétique, les officiers mariniers pouvaient revêtir la casquette à visière et le col carré. Par temps froid, ils se couvraient d'un long manteau de couleur bleue à six boutons jaunes, ou d'un caban court à deux rangées de six boutons. En 1943, les insignes de classe de la marine furent remontés des manches aux épaulettes. Ornées de galons jaunes, ces épaulettes comportaient des lettres cyrilliques indiquant l'unité du combattant. Au sommet des manches figuraient les insignes des différents corps de métier. Brodés de symboles rouges et bordés d'un liseré rouge, ces emblèmes étaient de la couleur de l'uniforme qui était censé les recevoir. Par exemple, les maîtres d'équipage étaient représentés par une ancre, les timoniers par une barre et les artilleurs par deux canons croisés. La ceinture en cuir comportait une boucle estampée d'une ancre surmontée d'une étoile, cette dernière étant frappée de la faucille et du marteau. Le bonnet de ce second maître présente un bandeau de gardes noir et orange, récompense militaire décernée à certains membres d'équipage. Sur sa poitrine, du côté gauche, on peut voir une médaille de campagne. Son col en blue-jean était connu sous le nom de forminka. Quant à son pantalon de marine, il était généralement porté par-dessus le pull-over.

Second maître, Flottille Caspienne, 1943

Second maître, Flottille Caspienne, 1943

Vice-amiral, Flotte Pacifique, 1944

Cet officier général de la flotte sous-marine porte l'uniforme de la marine soviétique. Il y avait dans la marine russe deux types d'officiers : les commandants en second et les officiers administratifs. La première catégorie comprenait les officiers d'infanterie et les officiers du génie d'infanterie, tandis que la seconde regroupait les officiers servant dans tous les autres corps ou armes de la marine. Les officiers d'infanterie arboraient des insignes or : insigne de casquette, broderies sur la visière, galons de manchettes, épaulettes et boutons. L'insigne de casquette que l'on peut voir sur cette illustration représentait une ancre surjalée sur une cocarde ronde saillante au centre noir, entourée d'une couronne de laurier, le tout surmonté d'une étoile rouge frappée en son centre de la faucille et du marteau sur fond blanc. Au début de la guerre, les officiers arboraient les galons de manchettes d'usage, mais les ordonnances vestimentaires de février 1943 virent l'apparition d'épaulettes au motif traditionnel russe, ornées de galon or ou argent selon le corps, et de galons de manchettes plus étroits, comme on le voit ici. Tous les officiers sans exception portaient des épaulettes sur leur veste, leur tunique et leur manteau noirs, tandis que seuls les officiers d'infanterie et du génie d'infanterie disposaient de galons de manchettes. Les épaulettes des officiers supérieurs étaient couvertes d'or et d'argent et à motif en zigzag.

Vice-amiral, Flotte Pacifique, 1944

Vice-amiral, Flotte Pacifique, 1944