La Yougoslavie a sollicité la FN Herstal pour la fabrication sur mesure d’un modèle répondant à ses besoins afin de remplacer les revolvers Nagant 1891. La FN Herstal a utilisé la base éprouvée du modèle 1910 et l’a adaptée pour qu’elle puisse être acceptée comme arme de service militaire. Ainsi, en 1922, la FN Herstal a proposé à la Yougoslavie un modèle qui a été accepté sous le nom de FN Herstal 1922. Il s’agit d’un pistolet à simple action, avec une culasse non calée et un percuteur lancé. Le produit était bien fini et résistant à une utilisation intensive. Ce pistolet est devenu réglementaire dans l’armée yougoslave, aux côtés des M1933. Ce choix logique permettait d’uniformiser le calibre en 7.65 court ou 32 ACP. Bien que ce calibre puisse sembler modeste pour une arme de guerre, il convient de noter que cette munition a donné entière satisfaction, voire même au-delà des attentes, pendant la Première Guerre mondiale. Sa faible pression permet d’avoir des pistolets légers et compacts, offrant une puissance élevée pour l’époque. De plus, les munitions sont faciles à trouver. À noter également, selon les statistiques du tribunal judiciaire des États-Unis, le calibre 32 ACP a une probabilité de 50 % de neutraliser dès le premier coup. Ainsi, les FN Herstal 1922 ont combattu pendant la campagne de 1941, puis durant la résistance, aux côtés des M1933.

 

FN Herstal 1922

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Simple action
Calibre 7.65 mm
Munition 7.65x17mm (32 ACP)
Cadence de tir 50 coups/min
Capacité 9 cartouches
Portée 50 m
Masse 0,705 kg
Longueur 178 mm
Longueur du canon 114 mm
Vitesse initiale 280 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution