L’invention par les ingénieurs norvégiens Hermann Ole Johannes Krag et Erick Jørgensen, tous deux travaillant à la Fabrique de Kongsberg, a donné naissance au fusil Krag-Jørgensen en 1886 dans le but de remplacer les fusils Jarmann 1884. Toutefois, il ne sera pleinement opérationnel qu’à partir de 1892, à la suite de la commission suédo-norvégienne de 1891. Les deux pays ont adopté la même munition mais pas le même fusil. Le Krag-Jørgensen est un fusil à verrou à 4 temps, caractérisé par un magasin rotatif à ouverture latérale en forme de tabatière. Lors de son invention, il présentait l’avantage d’être rechargé rapidement en vrac (par rapport à un magasin tubulaire) et de permettre un rechargement tactique sans manipulation de la culasse.

La version norvégienne est chambrée pour le calibre 6.5mm suédois, un excellent calibre offrant une trajectoire plate. Le Danemark a également adopté ce fusil en calibre 8mm Krag. Les États-Unis l’ont également utilisé en calibre 30-40 pendant un certain temps, avant de le remplacer par le fusil Springfield 1903 à la suite de la campagne de Cuba, où le Mauser espagnol en 7mm lui était supérieur.

L’état-major norvégien estimait qu’il n’était pas nécessaire dans l’absolu de changer de fusil, considérant que les Norvégiens, grands chasseurs à l’époque, étaient déjà familiers avec ce fusil. Les fusils Krag-Jørgensen ont été utilisés lors de la campagne de 1940 contre les Allemands, puis par des mouvements de résistance actifs.

Le fusil Krag-Jørgensen a connu plusieurs déclinaisons et évolutions, notamment en carabine et en mousqueton. La production totale est estimée à moins de 350 000 unités toutes versions confondues.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Culasse à verrou
Calibre 6.5 mm
Munition 6.5x55mm Mauser
Cadence de tir 12 coups/min
Capacité 5 cartouches
Portée 1500 m
Masse 4 kg
Longueur 1245 mm
Longueur du canon 762 mm
Vitesse initiale 740 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution