Le fusil Eriksen est un prototype conçu par l’ingénieur Johan Emil Barbat Eriksen, travaillant à Kongsberg, en 1925. Ce fusil-mitrailleur moderne a suscité l’intérêt de la Norvège, qui a demandé la poursuite des travaux d’Eriksen. Par la suite, les Britanniques se sont penchés sur le prototype d’Eriksen en 1927, mais ils n’ont finalement pas donné suite.

Durant la campagne de 1940, le sergent Håkon, mobilisé à Raufoss, a eu en sa possession le fusil-mitrailleur M/25. Par la suite, ce dernier a été caché à Oslo pendant toute la durée de la guerre pour éviter qu’il ne tombe aux mains des Allemands. En 1996, le fusil-mitrailleur M/25 a été placé dans le musée de la Marine Royale de Norvège.

Le fusil-mitrailleur M/25 fonctionnait par emprunt à gaz. Il se distinguait par l’utilisation d’une culasse rotative en un bloc actionné par le piston des gaz. Une pièce de manœuvre, similaire à celle d’un Maxim, permettait de retarder l’ouverture de la culasse. De plus, le M/25 se caractérisait par un magasin contenant 50 cartouches, organisé en 10 groupes de 5 cartouches de calibre 6.5 mm, similaire au fusil-mitrailleur type 11 japonais.

 

Fusil mitrailleur Eriksen m25

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Emprunt à gaz
Calibre 6.5 mm
Munition 6.5×55 mm
Cadence de tir ~500 coups/min
Capacité 50 cartouches
Portée 1500 m
Masse 14.4 kg
Longueur 1380 mm
Longueur du canon 665 mm
Vitesse initiale 750 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution