Inventé par un colonel Américain Isaac Lewis en 1911 sur les plans initiaux de McClean et de Mannlicher. Son invention a été achetée par plusieurs nations, la Belgique en 1913 et l’Angleterre en 1914 par BSA. Le fusil mitrailleur Lewis était révolutionnaire pour son époque. Il arrivait au moment critique de la première guerre mondiale et des combats dans les tranchées, reléguant les mitrailleuses lourdes de type Maxim aux rôles défensifs alors que le Lewis était assez léger pour être transporté par un fantassin.

Il était entièrement usiné et, malgré le peu de pièces, il était cher à produire (toutefois moins que la mitrailleuse Vickers). Le fusil mitrailleur était chargé d’un tambour de 47 munitions placé au dessus de l’arme, il était équipé d’un radiateur en aluminium pour refroidir le canon. L’arme fonctionnait par emprunt de gaz. L’arme s’est montrée très fiable et maniable, elle a servi partout dans l’armée anglaise, blindés, avions ,bateaux. De nos jours, il est encore possible de trouver des BSA Lewis dans les ex colonies britanniques.

Le Lewis était l’arme préférée des commandos du S.A.S durant leurs escarmouches. Ils démontraient le radiateur pour alléger encore plus l’arme et les installaient dans leurs 4×4. Le Lewis a cohabité avec le fusil mitrailleur BREN.

Fusil mitrailleur Lewis

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Emprunt de gaz
Calibre 7.7 mm
Munition .303 british
Cadence de tir 550coups/min
Capacité 47 cartouches
Portée 1000 m
Masse 14 kg
Longueur 1280 mm
Longueur du canon 665 mm
Vitesse initiale 740 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution