La jeune nation polonaise se trouve depuis 1918 en permanence menacée existentiellement par ses voisins, notamment la nouvelle URSS. L’état-major polonais se trouve dans une situation délicate, constamment à réfléchir à un casse-tête logistique entre tous les fusils, fusils-mitrailleurs, armes de poing et mitrailleuses légués par ses anciens occupants allemands, russes et austro-hongrois, ainsi que les aides militaires françaises et britanniques.

L’état-major a décidé de rationaliser le parc armurier et a lancé un concours afin de remplacer tous les fusils-mitrailleurs par un seul. C’est le Browning BAR 1918 qui remporte le concours. Le gouvernement polonais demande d’avoir la licence de production à la FN Herstal, seule détentrice des brevets Browning en Europe, ce qu’elle a accepté en 1928.

Le fusil-mitrailleur BAR modèle 1928 conserve les qualités de la version américaine, mais les Polonais ont effectué des modifications qui lui sont propres. Notamment, ils ont remplacé la crosse du fusil par une poignée-pistolet. Le repose-main avant est également différent afin que les jambes métalliques du bipied puissent se loger. Le canon a été rallongé avec des ailettes de refroidissement pour plus de précision, et les organes de visée ont été changés. Certaines versions pouvaient recevoir un frein de bouche conique. Elle était en calibre 7.92. À la fin de la campagne de Pologne, les Allemands et les Russes ont saisi les stocks restants et les ont utilisés à leur avantage.

 

Fusil-Mitrailleur wz.28

Fusil-Mitrailleur wz.28

 

Spécifications techniques

Fonctionnement  Emprunt de gaz
Calibre 7.92mm
Munition 7.92x57mm
Cadence de tir 600 coups/min
Capacité 20 cartouches
Portée 1500 m
Masse 5.9kg
Longueur 1110 mm
Longueur du canon 610 mm
Vitesse initiale 850 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution