Dès 1941, le gouvernement en exil hollandais a acheté 20 000 fusils US Pattern 17 aux États-Unis. Ce fusil avait été initialement conçu pour la Première Guerre mondiale pour équiper les soldats américains et avait pour modèle le fusil Pattern 14 anglais. En effet, les États-Unis avaient trouvé l’opportunité de produire un fusil aussi fiable et moins cher que le fusil Springfield 1903. Les machines-outils étant les mêmes que celles utilisées pour le fusil Pattern 14, seule la taille du calibre différait, rendant le coût de production nettement plus avantageux grâce à la production de masse. Le fusil devint réglementaire jusqu’à ce qu’il soit peu à peu remplacé par le M1 Garand. Seul le corps des US Marines résista avant de se rendre compte de l’avantage de l’automatisme dans les combats de jungle. Les fusils P-17 devinrent le fusil réglementaire des forces armées néerlandaises libres, combattant aux côtés des Alliés, notamment américains, contre les Japonais, participant ainsi à la libération des Indes néerlandaises. Le P-17 est un fusil fiable et solide à culasse à verrou, avec un chargeur interne de type Mauser pouvant contenir jusqu’à 5 cartouches. Comme pour le Pattern 14, le cran de mire était un œilleton, permettant une acquisition et une précision plus faciles.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Manuel
Calibre .30 (7,62 mm)
Munition .30-06 (7,62×63 mm)
Cadence de tir 18 coups/min
Capacité 5-6 cartouches
Portée Pratique : 400 m
Masse 3,70 kg
Longueur 1 175 mm
Longueur du canon 660 mm
Vitesse initiale 850 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution