Afin d’équiper les volontaires luxembourgeois intégrés à la brigade belge des forces alliées, notamment la Brigade Piron, l’Angleterre a fourni des surplus de fusils Pattern 14. À l’origine, cette arme a été conçue par l’arsenal d’Enfield en 1914 pour remplacer les fusils Enfield Mark III avec une arme moins chère et plus rapide à produire, tout en conservant une bonne précision et la même résistance. La production fut délocalisée aux États-Unis car toutes les industries britanniques tournaient déjà à plein régime. Les Américains en profitèrent pour créer leur version du fusil Pattern 14, qui devint le fusil US 17 au calibre 30-06. Finalement, le Pattern 14 compléta les fusils Enfield Mark III qu’il devait remplacer. À la fin de la guerre, les fusils furent remis aux arsenaux. Les plans de fabrication du Pattern 14 et ses solutions techniques serviront plus tard pour la création du Enfield Mark IV. Le fusil est à culasse à verrou de type Mauser avec un magasin interne de 5 cartouches de calibre .303. Il possédait déjà le cran de mire de type œilleton, permettant une précision et une acquisition rapide de la cible. Le fusil se montra aussi fiable, voire plus résistant que l’Enfield Mark III. Le fusil Pattern 14 et le fusil Enfield Mark III deviendront les fusils réglementaires de la nouvelle armée luxembourgeoise.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Culasse à verrou
Calibre 7.7 mm
Munition .303 British
Cadence de tir 30 coups/min
Capacité 5 cartouches
Portée 1000 m
Masse 4.25 kg
Longueur 1170 mm
Longueur du canon 660 mm
Vitesse initiale 750 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution