La Chine impériale, cherchant à se moderniser, considérait cette démarche comme une question de survie existentielle, similaire à l’instauration de l’ère Meiji chez les Japonais. À cette fin, l’Empire chinois a opté pour le fusil de commission 1888 allemand en calibre 7.92 mm, une copie conforme produite par l’arsenal de Hanyang sous le nom de type 88. Malheureusement, toutes ces réformes sont arrivées trop tard, et l’effondrement de l’Empire des Qing était inévitable. La jeune République a adopté et poursuivi la production de ces fusils type 88, notamment dans leur version à culasse à verrou et magasin interne de 5 cartouches. Ces armes ont pleinement satisfait aux besoins lors de la guerre contre les communistes, les seigneurs de guerre, puis contre les Japonais jusqu’en 1945, et enfin contre les communistes jusqu’en 1949.

 

fusil type 88

Spécifications techniques

Fonctionnement Manuel culasse à verrou
Calibre 7.92 mm
Munition 7.92×57 mm JS
Cadence de tir 15 coups/min
Capacité 5 cartouches
Portée Pratique : 400 m / Utile : 2 000 m / Max.: 4 000 m
Masse 4.06 kg
Longueur 1,250 mm
Longueur du canon 740 mm
Vitesse initiale 745 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution