Au début du XXe siècle, l’entreprise Hotchkiss, prospère grâce au succès de son canon-revolver et de la mitrailleuse modèle 1900, connaît un tournant avec l’émergence du fusil-mitrailleur MADSEN. Conscient de l’importance croissante de ce type d’arme, la marque charge les ingénieurs BENET et MERCIE de développer un fusil-mitrailleur pour rivaliser avec le MADSEN. En 1909, Hotchkiss lance son propre fusil-mitrailleur, une version raccourcie et simplifiée du système 1900. Conservez les caractéristiques spécifiques de la marque, telles que l’emprunt de gaz, un canon court et épais avec des ailettes de refroidissement, et une alimentation à peigne ou à bande métallique. Le système permet un changement rapide du canon, et l’arme, transportable par un seul homme, peut tirer jusqu’à 1000 coups en cas d’urgence avant de devoir changer le canon pour le refroidir.

Grâce aux retours d’expérience, Hotchkiss a pris en compte les défis auxquels les soldats étaient confrontés avec les armes automatiques. Bien que l’arme soit constituée de peu de pièces usinées, son coût d’achat était élevé. Elle a été adoptée par l’armée britannique, l’armée américaine et la cavalerie française. Bien que le potentiel d’équiper massivement les troupes françaises ait été entravé par la conservatisme du commandement, le fusil mitrailleur a continué à servir jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, principalement dans la cavalerie en tant qu’arme de deuxième ligne.

Le fusil mitrailleur Hotchkiss 1909 a connu un moment mémorable lors de l’embuscade contre PANCHO ViLLA, où les Hotchkiss ont tiré près de 10000 coups sur la voiture du révolutionnaire, contribuant à sa neutralisation lors de ses incursions dans le territoire américain. Bien que critiqué à l’époque par les Américains pour sa complexité perçue, l’arme était fiable et appréciée par ceux qui étaient formés à son utilisation.

Pendant la Première Guerre mondiale, les Anglais ont utilisé le Hotchkiss 1909 contre les Turcs, le déployant même sur certaines automitrailleuses. Environ 40000 unités ont été construites par les Anglais, 670 par les Américains, et moins de 5000 par la cavalerie française. Après la guerre, Hotchkiss a développé le modèle 1922, une version plus économique du 1909.

 

Hotchkiss portative modèle 1909

Hotchkiss portative modèle 1909

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Emprunt à gaz
Calibre 8mm, 7.7mm, 7.62mm
Munition 8x51mm R Lebel, 7.7x56mmR, .303, 7.63x63mm, .30-06
Cadence de tir Entre 400-600 coups/min selon les modèles
Capacité Entre 25 et 30 cartouches selon les modèles ou 150 à 250 selon les bandes articulées
Portée 1500 m
Masse 12 kg
Longueur 1 230 mm
Longueur du canon 640 mm
Vitesse initiale Entre 650 à 850 m/s selon la munition

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution