La Suède, dans un souci d’indépendance économique, a entrepris le développement de son propre fusil mitrailleur, initialement destiné à soutenir les BAR 1918 suédois, ainsi que les KG m/21 et m/37, avec l’objectif ultime de les remplacer. Bien que la Suède ait acquis les droits de production du KG m/37 de la société Carl Gustav, ce dernier s’est avéré trop coûteux et incompatible avec une production de masse. C’est ainsi que le KG m/40 a été conçu, un fusil mitrailleur à emprunt à gaz à double chambre, équipé d’une double détente. L’ingénieur allemand Hans Lauf en a réalisé le prototype initial, mais les ingénieurs suédois Ivar Staeck et Torsten Lindfors ont finalisé le modèle LH33, qui a été produit par Svenska Automatvapen.

L’arme avait la particularité d’accepter les chargeurs du BAR m/37 en calibre 6.5 suédois, positionnés latéralement, similairement au FG-42. Cependant, malgré ces caractéristiques, le KG M/40 s’est révélé plus sensible et moins fiable que le BAR KG/m37, conduisant à son placement en réserve. Une version allemande a également été produite par KNORR en calibre 7.92, réservée aux troupes SS sous le nom de MG35/36A.

 

Kulsprutegevär KG m/1940

 

Spécifications techniques

Calibre 6.5 mm
Munition 6.5×55 mm
Portée 1500 m
Cadence 480 coups/minute
Poids 8.5 kg
Capacité 20 cartouches
Longueur totale 1257 mm
Longueur du canon 685 mm
Vitesse de l’ogive 745 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution