Afin de renforcer les pistolets Mauser, la Lettonie a acheté un peu moins de 1000 exemplaires de pistolets Parabellum en calibre 7,65 mm et 9 mm entre 1936 et 1939. Deux tiers étaient en calibre 7,65 mm Parabellum et le restant en 9 mm Parabellum. Le pistolet Parabellum est devenu le pistolet principal des forces armées lettonnes, les pistolets Mauser servant de complément, jusqu’à l’invasion soviétique. La diversité des calibres a engendré un casse-tête logistique pour les forces lettones, qui devaient s’alimenter en diverses munitions de calibres différents : 6,35 mm, 7,65 mm court, 7,65 mm Parabellum, 7,63 mm Mauser, 7,62 mm Nagant, et 9 mm Parabellum. Cet achat a été effectué par nécessité vitale pour équiper les officiers et sous-officiers, mais aussi pour des raisons économiques, utilisant des armes de surplus et de reliquat. Le pistolet Luger fonctionne par court recul du canon avec une culasse retardée par genouillère. Il est bien construit, fiable et agréable à tirer grâce à sa poignée bien étudiée.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Semi-automatique
Calibre 9 mm
7,65 mm
Munition 7,65×21 mm Parabellum
9×19 mm Parabellum
Cadence de tir 20 coups/min
Capacité 8 cartouches
Portée 50 m
Masse 0,855 kg
Longueur 220 mm
Longueur du canon 103 mm
Vitesse initiale 350 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution