Lors de sa guerre d’indépendance, la Lettonie a acheté des lots de Mauser C96 de surplus, en calibre 7,63 mm Mauser et 9 mm Parabellum. Ce pistolet est devenu l’arme principale de l’armée lettone et de la police, sous le nom de Mauser K96. Dans les années 1930, lorsque la police lettone s’est équipée de pistolets Walther PP, les Mauser C96 ont été transférés à l’armée lettone. Ils ont complété les pistolets Parabellum en cours d’achat depuis 1936. À l’aube de l’invasion soviétique, 95 exemplaires étaient toujours disponibles et ont été réutilisés durant l’occupation allemande. Le pistolet Mauser C96 fonctionne par court recul du canon avec une culasse verrouillée par un loquet arrière. Ces pistolets sont fiables, endurants et bien construits. Le tireur devait avoir de l’expérience pour alimenter l’arme par lame-chargeur dans le magasin interne de 10 coups, une tâche difficile en plein combat.

 

Mauser k96 – Photo du musée de Riga

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Semi-automatique
Calibre 7,63 mm
9 mm
Munition 7,63×25 mm Mauser
9×19 mm Parabellum
Cadence de tir 60 coups/min
Capacité 10 cartouches
Portée 150-200 m
Masse 1,3 kg
Longueur 298 mm
Longueur du canon 139 mm
Vitesse initiale 390 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution