Durant les années 1930, la Belgique a acheté des mitrailleuses lourdes Hotchkiss modèle 1929/30 afin de constituer une composante anti-aérienne légère. Suite à des tests concluants, la Belgique a également décidé d’équiper certains de ses blindés légers, comme le T13 et le T15, avec la mitrailleuse Hotchkiss de 13,2 mm, à l’instar du Renault AMR-35 français. La munition de 13,2 mm avait des performances assez convaincantes pour devenir une arme anti-matériel légère. Elle était capable de percer 25 mm d’armure à 100 mètres et 16 mm à 500 mètres, mettant ainsi en danger immédiat les blindés à roues et les Panzer I et II à courte distance. La mitrailleuse fonctionne par emprunt de gaz selon le système Hotchkiss, avec un chargeur droit par-dessus pour fiabiliser l’alimentation.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Emprunt à gaz système Hotchkiss
Calibre 13,2 mm
Munition 13,2×99 mm Hotchkiss
Portée 1 500 m
Cadence 450 coups/min
Poids 37,5 kg
Capacité 20 ou 30 cartouches
Longueur totale 1 670 mm
Longueur du canon 1 000 mm
Vitesse de l’ogive 800 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution