Ces trois pistolets ont été acquis par la Finlande après son indépendance en 1918 comme armes de surplus, avec une centaine d’exemplaires pour chaque modèle. Les armes ont principalement servi à équiper la police des chemins de fer finlandaise (Valtion Rautatiet).

Le Sauer 1913 est une arme à culasse non calée de bonne qualité, s’inspirant du FN Herstal 1910. Le Beholla 1915 est une arme simple de conception et de bonne facture à culasse non calée. Le Bayard 1908, une arme belge de très bonne facture, est également à culasse non calée et de gabarit proche d’un pistolet de poche en calibre .25 ACP. Toutes ces armes ont été conçues pour la défense et sont au calibre 7.65 mm court (.32 ACP), ce qui les rend adaptées aux missions de la police des chemins de fer.

Le Sauer et le Beholla ont prouvé leur efficacité durant le premier conflit mondial. Le Bayard, quant à lui, avait une bonne réputation sur le marché civil. Ces trois armes ont été les armes officielles de la Valtion Rautatiet jusqu’à la fin des hostilités.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Semi-automatique, culasse non calée
Calibre 7.65 mm
Munition 7.65×17 mm Browning
Cadence de tir 20 coups/min
Capacité 7 cartouches (Beholla et Sauer), 5 cartouches (Bayard)
Portée 50 m
Masse 0.620 kg (Sauer), 0.640 kg (Beholla), 0.470 kg (Bayard)
Longueur 149 mm (Sauer), 140 mm (Beholla), 126 mm (Bayard)
Longueur du canon 76 mm (Sauer), 75 mm (Beholla), 57 mm (Bayard)
Vitesse initiale 290 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution