Il s’agit des pistolets de surplus Mauser C/96 que la Finlande a pu acheter ou récupérer sur les troupes bolcheviques durant la guerre civile. Ces armes ont été achetées afin de faire la jonction entre les pistolets Ruby (déjà opérationnels) et les pistolets Parabellum (à venir). Lorsque les pistolets Parabellum furent en nombre suffisant, les achats de Mauser C/96 cessèrent. Par la suite, tous les C/96 furent versés à la garde civile finlandaise.

Les pistolets furent répartis sous deux appellations officieuses et affectueuses : 271 unités de calibre 7,63 Mauser se nommèrent AKKA (grand-mère) Mauser, et 343 unités en calibre 9 mm Parabellum se nommèrent UKKO (grand-père) Mauser. Pourtant, le total était de 614 exemplaires. Ils combattirent tout au long de la guerre.

Les pistolets Mauser C/96 fonctionnent par court recul du canon et verrouillage par un loquet.

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Semi-automatique
Calibre 7,63 mm
9 mm
Munition 7,63×25 mm Mauser
9×19 mm Parabellum
Cadence de tir 60 coups/min
Capacité 10 cartouches
Portée 150-200 m
Masse 1,3 kg
Longueur 298 mm
Longueur du canon 139 mm
Vitesse initiale 390 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution