Il s’agit de la version M34, mais au calibre 7.65 court (32 ACP). Cette demande a été effectuée par l’armée de l’air et la Regia Marina, qui voulaient compléter les stocks du Beretta M15 avec le Beretta M35 sans avoir à changer la logistique des munitions. Le M35 possède les mêmes qualités d’exécution et de finition que le M34. L’arme était très appréciée par les pilotes ou les marins italiens, notamment pour sa fiabilité et sa résistance à toute épreuve. Finalement, le pistolet dépassa sa sphère initialement prévue pour équiper les autres armées et les ventes à l’étranger, notamment aux Allemands et aux Finlandais. Environ 525 000 exemplaires seront produits jusqu’en 1967. Le pistolet M35 terminera sa carrière dans les années 80. Il s’agit d’un pistolet à culasse non calée, simple action, avec le canon apparent signé de la maison Beretta.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Semi-automatique, culasse non calée
Calibre 7.65 mm
Munition 7.65×17 mm Court (.32 ACP)
Cadence de tir 18 coups/min
Capacité 8 cartouches
Portée 50 m
Masse 0,568 kg
Longueur 150 mm
Longueur du canon 88 mm
Vitesse initiale 290 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution