Il s’agit d’un pistolet semi-automatique qui remplaçait peu à peu les revolvers Nagant 1884 dans la gendarmerie et le corps des volontaires du Grand-Duché de Luxembourg. Il était parfaitement adapté pour les missions de police. Ce pistolet semi-automatique à culasse non calée, inventé par John M. Browning, était fabriqué exclusivement par la Fabrique Nationale d’Herstal. Le pistolet FN1900 connaîtra la résistance héroïque des huit heures contre trois divisions allemandes. Les pistolets seront réquisitionnés par les Allemands après la dissolution de la gendarmerie et du corps des volontaires luxembourgeois.

 

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Simple action
Calibre 7.65 mm
Munition 7.65×17 mmSR (.32 ACP)
Cadence de tir 25 coups/min
Capacité 7 cartouches
Portée 50 m
Masse 0.625 kg
Longueur 172 mm
Longueur du canon 102 mm
Vitesse initiale 280 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution