Les Australiens ont pris la décision de créer une variante locale du Sten MK2, initialement reçu en 1941, tout comme le pistolet-mitrailleur Owen. Cette décision a été prise en urgence afin d’équiper rapidement l’armée australienne d’armes faciles et peu coûteuses à produire localement, face à l’avancée japonaise et aux incertitudes quant à la fourniture d’armes en provenance d’Angleterre ou d’Amérique. Dans l’arbre technologique, l’Austen est une évolution directe du Sten MK2. Il est mieux fini et les Australiens ont apporté des évolutions telles que l’ajout d’une poignée avant similaire au Sten Mk4 et une crosse pliante directement inspirée de l’Erma Mp38. L’Austen pouvait également accepter le silencieux du Sten MK2. La production totale du pistolet-mitrailleur Austen s’élève à un peu plus de 20 000 unités entre 1942 et 1945, réparties entre Diecaster Ltd à Melbourne et Carmichael Ltd à Sydney. Les soldats australiens ont préféré le pistolet-mitrailleur Owen, jugé plus fiable. Un nombre inconnu de pistolets-mitrailleurs Austen sera livré à titre d’assistance militaire à la KNIL, qui combattait les Japonais dans les Indes néerlandaises. Le pistolet-mitrailleur Austen fonctionne avec une culasse non calée de type blow-back et un chargeur latéral. Tout comme le pistolet-mitrailleur Owen, l’Austen a permis à l’Australie d’établir son indépendance et son autosuffisance pendant une période difficile et incertaine.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Culasse non calée
Calibre 9 mm
Munition 9×19 mm Parabellum
Cadence de tir 550 coups/min
Capacité 28 cartouches
Portée 145 m
Masse 3,260 kg
Longueur 756 mm
Longueur du canon 197 mm
Vitesse initiale 365 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution