Il s’agit d’un pistolet-mitrailleur conçu par Henryk Strąpoć en 1943. La production s’établit à 11 exemplaires en quelques mois jusqu’à 1944 de manière artisanale, mais avec une qualité plus qu’acceptable. Son nom, BEHA, vient des bataillons de l’Armée intérieure polonaise (Armia Krajowa). L’arme tire à culasse fermée et non calée. Elle s’inspire de la création qu’Henryk Strąpoć a réalisée en 1937, alors qu’il avait 15 ans, au calibre .25 ACP. La culasse recule comme celle d’un pistolet semi-automatique, et un ressort récupérateur autour du canon permet d’absorber le recul et de remettre l’arme en batterie. Un sélecteur de tir permet de tirer en semi-automatique ou en automatique, ou de mettre l’arme en sécurité. Le BEHA utilisait les chargeurs du Sten. Le canon était fabriqué par recalibrage d’un canon de Mauser 98 inutilisable. L’arme était légère et compacte et fut utilisée par la résistance.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Culasse fermée et non calée
Calibre 9 mm
Munition 9×19 mm Parabellum
Cadence de tir 750 coups/min
Capacité 32 cartouches
Portée 100 m
Masse 2.82 kg
Longueur 445 mm
Longueur du canon 240 mm
Vitesse initiale 365 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution