Il s’agit d’un pistolet-mitrailleur adopté par l’armée suisse en 1941. Il s’agit d’un modèle réduit du fusil-mitrailleur modèle 1925 adapté aux pressions du 9 mm Parabellum. Le pistolet-mitrailleur utilise le même système inhabituel de la culasse à genouillère latérale de type Luger avec court recul du canon. Ainsi, la Suisse a l’avantage de produire localement sans passer par une entreprise, mais le désavantage est un surcoût de production et une complication mécanique par rapport à une culasse de type blow-back.

Le pistolet-mitrailleur pouvait recevoir la baïonnette réglementaire et était alimenté par un chargeur latéral de 40 cartouches de 9 mm Parabellum. Il avait également une poignée avant. Même si le concept du prototype date de 1941, la production a commencé à partir de 1943 jusqu’en 1944, et environ 9 808 MP41/44 ont été produits par la Waffenfabrik de Bern. La modification 44 consiste à utiliser de la bakélite au lieu et place du bois, notamment pour la crosse.

L’arme sera progressivement remplacée par le MP43/44 d’Hispano-Suiza au fur et à mesure des années 1950 en raison de son coût de production excessif.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Automatique, culasse calée par genouillère et court recul du canon
Calibre 9 mm
Munition 9x19mm Parabellum
Cadence de tir 900 coups/min
Capacité 40 cartouches
Portée 150 m
Masse 5.2 kg
Longueur 760 mm
Longueur du canon 200 mm
Vitesse initiale 400 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution