Pendant la Seconde Guerre mondiale, face à la menace japonaise et avec l’imminence d’une confrontation directe, l’Australie, en tant que membre du Commonwealth, se trouve dans une situation délicate. Dans le contexte du blitzkrieg japonais qui avance rapidement dans la région, l’Australie se préoccupe de la chute rapide de plusieurs fronts dans les Philippines, le Vietnam, Singapour, l’Indonésie et la Nouvelle-Guinée. Face à l’incertitude et ne pouvant compter sur des livraisons rapides de l’Angleterre, l’Australie prend l’initiative de s’armer pour assurer son autosuffisance.

En 1940, Evelyn Owen développe un prototype de pistolet-mitrailleur, et après quelques ajustements, la production en série débute en 1941 chez Lysaght Newcastle Works en Australie. Cette arme, connue sous le nom de Pistolet Mitrailleur Owen, est économique à produire et fait preuve d’une grande fiabilité, notamment dans les conditions climatiques difficiles de la jungle, grâce à sa culasse hermétique. Le chargeur situé au-dessus contribue à fiabiliser l’alimentation en munitions, et le canon peut être facilement démonté et remplacé.

La conception de l’Owen MKI met l’accent sur la rusticité, la maniabilité et la réduction du recul. La culasse non calée, positionnée en arrière du centre de gravité, atténue le recul, offrant ainsi une expérience de tir agréable. Les Australiens, satisfaits de la performance de l’arme, en produisent environ 45 000. Le Pistolet Mitrailleur Owen sera utilisé jusqu’à la guerre du Vietnam par le contingent australien. Plus tard, lors de l’adoption du fusil d’assaut THALES Steyr AUG par l’Australie, certaines caractéristiques de la configuration de l’Owen MKI seront retrouvées dans ce nouveau type d’arme à feu.

 

Pistolet mitrailleur OWEN

Pistolet mitrailleur OWEN – Source (licence CC BY 3.0)

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Culasse non calée
Calibre 9 mm
Munition 9×19 mm Parabellum
Cadence de tir 700 coups/min
Capacité 32 cartouches
Portée 150 m
Masse 4.22 kg
Longueur 813 mm
Longueur du canon 247 mm
Vitesse initiale 390 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution