La société UNIQUE a été fondée à Hendaye par un armurier Espagnol (par la suite naturalisé). Ce dernier a quitté le pays basque espagnol en crise dans les années 20, la fin de la grande guerre et des contrats colossaux des armées étrangères, pour alimenter celle-ci. Les contrats pour la chine et l’Amérique Latine ne permettent plus à autant d’acteurs d’être compétitif en Espagne. La société UNIQUE a commencé à faire des pistolets à vocation de défense en calibre 6.35 (25acp) ou 7.65 court (32acp), qui étaient le plus en vogue à cette période. Ils se distinguaient par des pistolets de type Ruby, mais d’une très grande qualité d’exécution et de fabrication. L’armée Française, à l’aube de la Seconde Guerre, a décidé d’acheter à la société UNIQUE un lot de 18000 modèle 17 en calibre 7.65 court afin d’équiper ses troupes en complément.

Après l’armistice, Hendaye tombe sous occupation Allemande. Les allemands reconnaissant les qualités des pistolets Unique demandent à la société de construire pour eux une évolution du modèle 17, notamment avec un marteau apparent. Il s’agira du modèle dit de « guerre » pour la Wehrmacht. Le modèle 17 ou le modèle dit de guerre fonctionnent tout deux par culasse non calée, système browning. De cette base du modèle 17 puis de guerre, la société UNIQUE va produire le modèle Rr51 qui équipera les forces de la police nationale jusqu’en 2009.

 

Pistolet Unique Modèle 17

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Simple action
Calibre 7.65 mm
Munition 7.65x17mm (32 ACP)
Cadence de tir 50 coups/min
Capacité 9 cartouches
Portée 50 m
Masse  0,785kg
Longueur 155 mm
Longueur du canon 82 mm
Vitesse initiale 280 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution